Manifestations à Besançon : le Modem interpelle le Préfet

221
Les élus Modem de Besançon demandent un autre itinéraire pour les manifestations, évitant le centre-ville commerçant ©YQ

Jean-Paul Michaud Maire de Thoraise et vice-président de Grand Besançon Métropole et Laurent Croizier Président du Modem du Doubs, conseiller municipal et communautaire s’inquiètent de l’impact sur les commerces du centre-ville déjà en difficulté.

“Nous respectons profondément le droit et la liberté de manifester…Seulement quand manifester porte préjudice à la survie des commerces et à l’emploi, il est alors de notre responsabilité d’élus d’appeler à une attitude citoyenne”.

Les deux élus du Modem poursuivent dans un communiqué diffusé le 7 décembre “Les manifestations en centre-ville aggravent, encore un peu plus, la situation des commerces déjà très fragilisée qui viennent tout juste d’être autorisés à rouvrir”.

Laurent Croizier et Jean-Paul Michaud concluent “le commerce de proximité est au cœur de notre quotidien. Il est précieux pour notre agglomération ; il est un élément indissociable de notre attractivité, du lien social et de l’emploi. Nous interpellons les manifestants et Monsieur le Préfet sur le parcours des manifestations afin que, dans ce contexte économique difficile, elles se déroulent dorénavant en dehors des rues commerçantes”.

Une motion en ce sens sera déposée par les deux élus au prochain conseil communautaire de Grand Besançon Métropole.