Monsieur Magnin-Feysot, maire de Montbenoît, vous adresse ses bons vœux

122
La cérémonie des voeux fut l'occasion de remettre des médailles à des citoyens méritants.

La cérémonie des vœux de monsieur le maire s’est déroulée le 19 janvier dernier. A l’occasion de cette réception, monsieur Magnin-Feysot a évoqué de nombreux points d’actualité, de la commune et d’ailleurs.

Après avoir évoqué les grandes victoires sportives de notre pays (Les Bleus lors de la Coupe du Monde, la victoire de Martin Fourcade à Arçon ou encore la victoire de l’équipe de France féminine de handball lors du championnat d’Europe), Gilles Magnin-Feysot a rapporté des événements bien plus tragiques, tels que les attentats de Trèbes, de Carcassonne et de Strasbourg. La colère des Gilets Jaunes a brièvement été évoquée, soulevant toutefois les questions de la souffrance et de l’inégalité sociale, toujours présente dans notre pays figurant pourtant parmi les plus développés au monde.
Quelques bonnes nouvelle de notre monde sont également avancées, comme le recul de l’extrême pauvreté, les progrès de la science et de la médecine qui font reculer de nombreuses maladies et enfin des mesures prises pour protéger la planète, comme l’interdiction de pesticides chez les particuliers et les collectivités.
La planète et l’écologie sont largement évoqués dans ce discours, sous forme de signal d’alarme. ”
2018 fut l’année la plus chaude jamais enregistrée en France depuis 1900. Comment douter encore de l’urgence à agir pour limiter le réchauffement climatique ?“ s’interroge l’édile. Puis d’ajouter :“En 2019 notre planète est en feu… Quelques chiffres qui ne rassureront pas : les 20 années les plus chaudes ont été enregistrées sur les 22 dernières années. Un nombre impressionnant de catastrophes climatiques extrêmes, avec notamment 70 tempêtes cycloniques dans l’hémisphère nord, contre 53 en moyenne… Pour la France et l’Europe : 2018 a été l’année la plus chaude jamais enregistrée. 1/3 d’oiseaux en moins dans nos campagnes françaises depuis 15 ans. Près de 80% des insectes auraient disparu en Europe en 30 ans. Et maintenant on fait quoi ? On laisse continuer ? On se dit que c’est trop tard ? L’année 2019 doit être le moment d’un débat citoyen à l’échelle européenne, dans chacun de nos pays, pour dire ce que nous voulons pour nos enfants.“

Puis, monsieur le maire revient sur les travaux menés dans le secteur du Saugeais en évoquant, notamment l’ouverture d’une agence postale intercommunale, gérée par le Pays de Montbenoît. L’abbaye a, quant à elle, bénéficié d’un important soutien financier de 50 000€ remis par la Fondation de France du Crédit Agricole.
Sur le plan des investissements, il est rappelé le changement de l’éclairage public pour des éclairages plus écologiques et économiques, le renouvellement de la conduite d’eau potable au niveau de la rue du Val du Saugeais la pose d’un défibrillateur en bordure du chemin du train et l’achat de deux parcelles de bois. L’objectif de 2019 sera de finaliser la traversée du village.

La création de l’office de destination, détenue et créée par la communauté de communes n’a pas pour autant mis un terme aux actions menées par l’Office de Tourisme de Montbenoît qui sera tenu par Jérôme.
L’édile termine avec l’évocation des élections européennes du 26 mai prochain en concluant sur ces termes :“Bien qu’imparfaite, la construction européenne reste un formidable espoir de communauté de vie et de destin.“ et rappelle que ces élections ne doivent pas se transformer en référendum pour ou contre Emmanuel Macron.

Gilles Magnin-Feysot clôt son discours avec ces mots : “Je vous souhaite à tous, à vos familles, à vos proches, une année heureuse et sereine faite de fraternité et de convivialité.“