Morts pour la France

145
L'émotion était intense lors de cette cérémonie où le Doubs était représenté.

Ce mardi 26 novembre aurait du être un moment de recueillement habituel autour de l’Arc de triomphe pour tous les délégués généraux des départements de France du Souvenir Français…

Chaque jour en effet, ce lieu symbolique de la République Française accueille des délégations qui en fin de journée ravivent la flamme sur la tombe du soldat inconnu. Un geste symbolique au quotidien qui ce jour là devait être accompli par le Souvenir Français avec autour de l’édifice les représentants de tous les coins de France dont celui du Doubs Jean-Claude Rebière.

Bien entendu, comme chaque jour ce mardi-là, le cérémonial a eu lieu mais l’actualité lui a donné un coup de projecteur particulier. Quelques heures auparavant en effet, la France apprenait la mort de 13 de ses soldats au Mali au cours d’une intervention de lutte contre le terrorisme international. Un drame national. La cérémonie à l’Arc de Triomphe ne pouvait donc pas être ordinaire. Elle s’est déroulée en présence de Florence Parly, ministre des Armées, de Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Armées, de Gabriel Attal, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Education Nationale et de la Jeunesse, d’Anne Hidalgo, maire de Paris et de nombreux autres élus unis au-delà des clivages autour des valeurs communes de la République.

Tous ont souligné le courage de chacun de ces soldats tombés au combat. « Ils ont donné leur vie pour sauvegarder la liberté de notre Nation et plus largement du monde en combattant les djihadistes. Ces hommes sont tombés en héros. Ils méritent notre respect et notre admiration a souligné le Contrôleur général des armées Serge Barcellini, Président général du Souvenir Français. Une association très présente dans le Doubs comme partout en France qui une fois encore a montré l’importance de la mémoire collective et de sa transmission, des missions qu’elle mène en toute discrétion tout au long de l’année pour que jamais ne soient oubliés les Morts pour la France.