“Mosaïque musicale”, un concert éclectique

159
Les œuvres exécutées, tant chantées que jouées, balaieront une vaste période, allant de la musique baroque à la musique contemporaine, en passant par la période romantique.

Des chanteurs, des musiciens, des instruments, un chœur, un orchestre pour notre  plus grand plaisir.

Après s’être produit à la cathédrale St-Jean de Besançon dans le cadre de la Nuit des Cathédrales, l’ensemble vocal Ars Nova donnera un concert le dimanche 12 mai en l’église St-Bénigne à Pontarlier.

Renata Côte-Szopny , directrice artistique, a imaginé un concert original où musiques sacrée vocale et instrumentale, baroque, romantique et contemporaine ainsi que profane vont se croiser et dialoguer. La trompette apportera les notes brillantes de la musique baroque avec des œuvres de Francheschini et Clarke;  le chœur invitera à un moment d’intériorité avec une pièce vocale de Gorczycki .
Danses hongroises de Brahms pour piano à deux et quatre mains, une polonaise et un nocturne de Chopin emporteront le public dans un univers romantique. Le Kyrie de la « Misa a Buenos Aires » de Martin Palmeri, compositeur argentin contemporain, pièce vocale centrale de ce programme, apportera l’exotisme des mélodies et rythmes populaires argentins, qui seront complétés par des pièces pour piano et bandonéon de Piazzola et Gardel.
Le concert sera présenté par Pascal Keller, pianiste concertiste et improvisateur
de talent, que le public pontissalien a déjà pu apprécier l’automne dernier.

« Mosaïque musicale » un titre original pour ce concert, qui, comme le souligne Madame Dornier, présidente d’Ars Nova,  réunit « plusieurs musiciens, pianiste, trompettiste, violoniste et chose rare une bandonéoniste »

Église St-Bénigne – 12 mai – 17h30
Tarif : 15 €
Gratuit : – 18 ans
Billetterie sur place

 

Le bandonéon, instrument emblème du tango, joué par Ludivine Dorcy