Musiques et mystères à Saint-Hipp

77
Quel mystère plane sur le festival...Vous le saurez en lisant "le chef d'orchestre"

Le festival a depuis longtemps gagné ses lettres de noblesse dans le cœur des mélomanes de la région. A tel point que l’un d’eux en a fait le théâtre d’un polar 100% local.

Amener la musique, classique de surcroit, à la campagne n’est déjà pas simple. Il fallait oser. Les organisateurs de Musiques à Saint-Hipp l’ont fait il y a près de quinze ans, privilégiant la sortie des salles traditionnelles pour emmener ce festival dans les rues et dans des lieux où on ne l’attendait pas, qu’il s’agisse d’églises et autres lieux historiques comme de sites naturels. Un rendez-vous annuel qui draine un large public, séduit par la programmation comme par l’originalité du concept. Parmi eux, François Hegwein, ancien facteur à Seloncourt, installé depuis quelques années à Valentigney, mélomane revendiqué et par ailleurs auteur de romans et nouvelles pour la rédaction desquels il s’inspire en grande partie de sa propre existence.

Pour ce dernier ouvrage, seule la passion pour la musique le rapproche de son personnage principal, Julien.  Leurs caractères sont en effet diamétralement opposés. Le héros en question, un jeune homme obsessionnel, peu sympathique, dénué d’humour est par ailleurs odieux avec la gente féminine. Il est l’homme clé de ce roman intitulé Le Chef d’Orchestre, énigme qui au fil des pages permet de profiter des descriptions du cadre naturel et historique qui font la réputation de Saint-Hippolyte et qui donne aussi l’occasion de croiser des acteurs de ce festival largement inspiré du réel.

Nul doute que ce roman sera mis à l’honneur lors de la prochaine édition du festival en Juillet 2020. D’ici là, les amateurs de musique classique et de polar peuvent d’ores et déjà s’y plonger. Il est sorti aux éditions des Amis du lézard vert.