Haut-Doubs. Orchamps-Vennes. 1,2,3…Bienvenue à la MAM !

1019
Les enfants trouvent à la MAM un esprit familial tout en évoluant au sein d'un petit groupe.

La garde des enfants est un casse-tête pour beaucoup de parents : faut-il les confier à une nounou ou les inscrire en crèche. Une alternative existe : la MAM ou maison d’assistantes maternelles.

Agréées chacune de leur côté en tant qu’assistantes maternelles depuis 2018, Marine Georgiadis et Amélie Harand ont d’abord accueilli chacune à son domicile les enfants que leur confiaient les parents. Mais depuis quelques temps déjà, Marine avait en tête de créer une autre structure, à mi-chemin entre la nounou traditionnelle et la crèche : « Nous avons donc décidé de travailler ensemble, dans un local commun qui n’est ni chez l’une ni chez l’autre, en accueillant 8 enfants de 0 à 3 ans comme nous on nous l’autorise puisque nous avons 4 agréments chacune » expliquent-elles. La Protection Maternelle et Infantile (PMI), organisme qui dépend du Conseil Départemental, a en effet donné un avis favorable à la Maison des Assistantes Maternelles (MAM) d’Orchamps-Vennes que les deux amies ont créée au 2 rue des artisans. « Une telle association nous permet de ne pas nous sentir seules, de nous compléter et de mettre en place un vrai travail d’équipe au niveau des animations notamment. Pour nous, c’est aussi la possibilité d’avoir un métier tout en sortant de la maison comme tout le monde ». Installées dans un local neuf et parfaitement adapté à cette activité, elles auraient la possibilité d’accueillir une troisième collègue tout en respectant encore les normes fixées de 10m² nécessaires pour chaque enfant. Mais ce n’est pas à l’ordre du jour. Marine et Amélie privilégient en effet cet esprit familial et de proximité qu’elles ont réussi à tisser avec la quinzaine d’enfants accueillis alternativement et avec les familles. « On a une relation très sympathique avec eux, de confiance et d’échanges ». Côté animations, les événements ne manquent pas entre fêtes des mères et des pères, Pâques, Noël, la galette et bien sûr les anniversaires. De quoi assurer l’ambiance tout au long de l’année. Quant au fonctionnement, il est adapté aux besoins des parents qui peuvent compter sur la MAM de 6h30 à 18h et peuvent bénéficier pour les enfants d’un repas servi chaque midi par un traiteur local « ou alors le fournir eux-mêmes » précisent-elles.