Pas de frontière pour les grands projets

537
Divers projets sont en cours grâce à cet organe transfrontalier.

Elus français et suisses réfléchissent ensemble aux grands projets structurants qui favoriseront dans les années à venir la coopération entre les deux pays. Le travail et les projets en manquent pas.

Organisme politique de concertation, la Conférence TransJurassienne (CTJ) réunit la Région, la Préfecture et les Départements de Bourgogne-Franche-Comté ainsi que les cantons de Berne, Vaud, Neuchâtel et Jura. Ses activités couvrent de nombreux domaines d’actions en lien avec les compétences des partenaires représentés. Ses priorités concernent la formation, le développement économique et la mobilité.

Le Bureau élargi de la CTJ s’est réuni ces derniers jours pour débattre de ces grands enjeux de la coopération entre les deux pays. Les territoires ont souhaité que la thématique de l’eau dans un contexte de changement climatique fasse l’objet d’un cycle de conférences. Des axes d’actions ont été identifiés, dont la synthèse sera présentée le 16 décembre prochain à Porrentruy avec l’objectif d’ouvrir la voie à de nouvelles coopérations sur cet enjeu crucial pour l’Arc jurassien franco-suisse.

Par ailleurs, la CTJ appuie la candidature conjointe de l’Office fédéral de la culture suisse, du Grand Besançon Métropole et du Pays Horloger pour un classement des savoir-faire horlogers de l’Arc jurassien au patrimoine mondial immatériel de l’humanité par l’UNESCO. En attendant la décision dans un an, un projet Interreg sera déposé pour mener les actions de promotion et conservation.

Outre la poursuite de ces projets, la conférence transjurassienne s’attachera aux questions de mobilité, enjeu fort de l’ensemble du territoire. Enfin, elle souhaite aller vers une mise en œuvre plus territorialisée de la stratégie de coopération de l’Arc jurassien, en s’appuyant sur un ancrage local avec les aires de coopération franco-suisses. L’objectif est de faire émerger des actions et projets propres aux enjeux de ces territoires. Cette nécessité d’appui renforcé s’accompagnera d’une évolution de la communication de la CTJ.