Pays de Maîche. Les collectivités mobilisées face à la crise

190
Les élus de la ville et de la CCPM ont apporté un soutien unanime aux entrepreneurs.

Pour accompagner les artisans, commerçants et entreprises durant cette crise sanitaire devenue crise économique, les collectivités multiplient les initiatives et mettent les moyens.

« La Ville de Maîche a décidé de débloquer 20 000 € pour soutenir les commerçants de proximité par le biais de bons d’achat à gagner lors de la tombola de Noël organisée par l’association de commerçants Maîche En vie du 1er au 31 décembre » explique le maire Régis Ligier. Ainsi, en plus des bons de 20€ offerts à tous les habitants de plus de 85 ans, dix chéquiers de 500€, dix autres de 800€ et deux de 1300€ sont à gagner, sommes à dépenser bien entendu auprès des commerçants de la ville jusqu’au 1er juillet.  « Tous les commerces de proximité sont concernés par cette action qu’ils soient ou non adhérents à l’association de commerçants » précise la mairie.

De son côté, la communauté de communes du Pays de Maîche (CCPM) a mis en place une autre action Bons d’Achat à destination cette fois des commerces des 43 communes du territoire. Une enveloppe de 37340 € a été votée à l’unanimité par les élus. « Nous souhaitons inciter la population à consommer local. Pour cela, la CCPM adhère à une plateforme, beegift.fr, où les consommateurs peuvent acheter des bons d’achats que nous bonifions : par exemple, pour 1 € dépensé par l’usager, la CCPM bonifie à hauteur de 0.50 € plafonnés à 20 €. Donc si un habitant commande un bon de 40 € sur la plateforme dédiée, il aura dès lors 60 € à dépenser auprès des commerçants et artisans du Pays de Maîche » détaille le président Franck Villemain.

Par ailleurs, dans le cadre du Pacte Régional pour l’économie de proximité appliqué à l’échelle du territoire intercommunal, la CCPM a mis en place le fonds d’avance remboursable pour soutenir la trésorerie des entreprises et un fonds de subvention avec pour objectif de participer au financement d’investissements. « Au total près de 150 000 € ont été mobilisés par la communauté de communes ».