Haut-Doubs. Pays de Maîche. Un court-métrage au cœur de l’hiver

1798
A gauche le réalisateur des Niaiseries féériques, à droite l'un des acteurs...

C’est juste l’histoire d’un gars qui fait du cinéma sauvage… Sauf que de la rigolade entre potes, on passe cette fois à un court-métrage qui sera présenté au public, localement et même dans des festivals, au-delà donc des réseaux sociaux. Et plus si affinités…

Déjà en début d’année dernière lors du premier confinement, Nicolas Legendre avait partagé sur les réseaux sociaux quelques vidéos dont l’humour a très vite permis de capter un public qui en redemandait. Des tranches de vie de quelques minutes filmées à la maison, en famille, pendant 26 jours. Mais déjà, ce fan de cinéma, admirateur de David Lynch, Albert Dupontel ou encore Alexandre Astier, avait envie d’aller plus loin. Il a donc régalé ses centaines de fans tout au long du mois de novembre avec une web-série au ton décalé : « Les couvre-feux de l’amour ». Des images toujours identiques mais une bande son qui changeait tous les jours tel un doublage de série B américaine. « C’était une façon de traiter l’actualité avec nos deux personnages, des amis un peu bornés, avec des idées bien arrêtées…un peu comme tous ces gens qui, sur les réseaux sociaux, pensent savoir tout sur tout et être les seuls détenteurs de la vérité ».  Les 36 épisodes réalisés et interprétés avec son compère Germain Miny sont toujours disponibles et ont été pour beaucoup une vraie bouffée de bonne humeur au fil des semaines.

Avec l’expérience acquise et l’envie d’aller plus loin, Nicolas franchit désormais le pas en tournant fin janvier un court-métrage d’environ 12 minutes qu’il entend bien proposer dans des festivals du genre. « J’ai l’idée en tête depuis un an mais là c’est le moment. On fait ça entre copains et avec nos différents réseaux de connaissance. Avec nos moyens ». L’appel lancé pour trouver des acteurs, bénévoles bien entendu, a bien fonctionné puisque 5 à 6 candidats vont être auditionnés pour chaque rôle. Ils incarneront notamment Victor et Clara, les personnages principaux. Lui est un jeune homme timide pas très à l’aise avec les filles. Quand il est abordé par cette jeune fille avenante qui lui plaît aussitôt, il tente de la séduire, reproduisant les clichés les plus connus que l’on retrouve dans les téléfilms à l’eau de rose et qui envahissent toutes les chaînes de télévision lors des fêtes de Noël. Au cours de leurs aventures, ils croiseront un médecin et une secrétaire médicale mais aussi plusieurs figurants, tous des gens du cru partant pour vivre à n’en pas douter un grand moment. Les autorisations de tournage ont été obtenues. Le matériel est prêt. Les acteurs aussi. La neige est là. Le tournage des « Niaiseries féériques » va pouvoir commencer. Action !