Pays de Maîche. Vacciner les frontaliers en Suisse ?

264
Aucune réponse pour l'instant des autorités suisses...

Député de la 3ème circonscription du Doubs dont fait partie le Pays de Maiche, Denis Sommer souhaite que les travailleurs frontaliers se fassent vacciner…en Suisse. Explications.

La deuxième vague de l’épidémie est beaucoup plus forte que la première chez nos voisins helvétiques et une crainte importante que l’apparition de nouveaux variants plus contagieux aggrave encore la situation. Le député a donc interpellé le Secrétaire d’État, Chargé des Affaires européennes, pour l’alerter sur la situation des travailleurs frontaliers, nombreux dans le Pays Horloger et le Haut-Doubs. « Lors de la première vague, la Suisse a fermé immédiatement ses frontières, notamment parce que le nord de la région était limitrophe avec Mulhouse, important cluster. Ce qui a compliqué la vie des frontaliers en allongeant leur temps de transport. Aujourd’hui, la situation s’est inversée et elle est particulièrement alarmante côté helvétique, la Suisse disposant d’un des taux de contamination les plus élevés en Europe, ce qui n’est sans doute pas sans incidence sur la situation sanitaire dégradée dans notre secteur, qui a conduit le gouvernement à y renforcer ses restrictions par un couvre-feu à 18h ». Il demande donc que le gouvernement français encourage la Suisse à mettre en place « une vaccination prioritaire et gracieuse, destinée à l’ensemble des travailleurs frontaliers français qui le souhaitent et ce, dans l’objectif de les protéger et de préserver leurs familles ». Au-delà de son utilité sanitaire immédiate, le parlementaire estime que ce serait aussi une reconnaissance de l’effort que ces travailleurs ont fourni jusqu’à présent malgré les conditions.