Plaisir et mal être au travail

132
La souffrance au travail est un fléau souvent méconnu.

C’est le thème d’une conférence proposée au public à Maiche mardi 9 avril à 20h en salle Ducreux au château du Désert.

Dans le cadre de son programme culturel, la Ville de Maîche sélectionne chaque année deux conférences proposées par l’Université de Franche-Comté. Le premier rendez-vous de l’année aura lieu à Maîche avec la conférence « Plaisir et mal être au travail » animée par Emmanuel Davoust, Psycho praticien, Gestalt-thérapeute.

Si le travail est source de promesses, il peut aussi devenir terreau de souffrance. C’est que la « qualité au travail » est en soi un concept qui n’a rien d’évident. On pourrait presque y voir une forme de déni. Les méthodes de management actuelles ne se confrontent que rarement à cette réalité-là ; et préfèrent rester de côté du déni. Il faut positiver : c’est le maître mot de l’entreprise, qu’elle soit privée ou publique. Les salariés sont aujourd’hui presque écartelés entre des injonctions contradictoires : d’un côté, on leur promet davantage d’autonomie, de l’autre, davantage de règles. Paradoxe difficile à gérer, qui se traduit parfois par une pathologie moderne : le burnout et sa déclinaison en creux, le bore out. Alors peut-on encore prendre du plaisir au travail et à quelles conditions ? Cette soirée permettra de poser les problématiques, de tracer des pistes de réflexion pour tendre vers une amélioration de la qualité de vie au travail.