Pontarlier se met à l’heure du recensement

85
Le recensement va débuter à Pontarlier. Photo : Wikipédia

C’est reparti pour la campagne de recensement menée par l’INSEE et Pontarlier n’échappe pas à la règle.

Dès ce 16 janvier, et jusqu’au 22 février prochain, les agents recenseurs engagés par la mairie se déplaceront à votre domicile pour vous inviter à vous faire recenser. Ce geste civique permet de déterminer la population officielle de chaque commune.
Vous aurez alors le choix de procéder de deux façons : par voie électronique ou bien sous format papier. Pour la première solution, rendez-vous sur le site : www.le-recensement-et-moi.fr et cliquez sur « le recensement en ligne, c’est ici ». Utilisez votre code d’accès et votre mot de passe pour vous connecter. Ils figurent sur la notice d’information que l’agent vous a remise lors de son passage. Ensuite, vous n’avez plus qu’à vous laisser guider. Si vous optez pour la deuxième solution, il vous sera demandé de remplir lisiblement le questionnaire et de le remettre à l’agent lors de son deuxième passage. N’hésitez pas à lui demander conseil si besoin. Vous pouvez, si vous préférez, renvoyer ce questionnaire à la mairie ou bien au centre régional de l’INSEE.

Des données protégées

Soyez sans crainte, les données récoltées par l’INSEE ne seront utilisées qu’aux fins du recensement et ne peuvent donner lieu à aucun contrôle administratif ou fiscal. Votre nom et votre adresse sont néanmoins nécessaires pour être sûr que les logements et les personnes ne sont comptés qu’une fois. Lors du traitement des questionnaires, votre nom et votre adresse ne sont pas enregistrés et ne sont donc pas conservés dans les bases de données. Enfin, toutes les personnes ayant accès aux questionnaires (dont les agents recenseurs) sont tenues au secret professionnel.

Attention faux agents !

Ces temps de recensement peuvent donner des idées aux crapules n’hésitant pas à se faire passer pour des agents recenseurs pour entrer chez vous. En cas de doute, demandez aux agents se présentant comme tels de vous montrer leur carte officielle. S’ils ne peuvent vous la montrer, ne les laissez pas entrer chez vous et contactez les forces de l’ordre.