Portes du Haut-Doubs. Enquête sur les mobilités pour demain

134
Des parkings de covoiturage existent comme ici à Fuans.

Quel meilleur moyen pour connaître les habitudes et les aspirations qu’une grande enquête. Elle permettra à la Communauté de Communes des Portes du Haut-Doubs d’adapter ses projets en la matière.

Dans le cadre de son schéma local d’orientation des mobilités des Portes du Haut-Doubs, la collectivité a choisi de s’adresser non seulement à ses habitants mais aussi à ceux qui travaillent sur ce territoire. « Les réponses à ce questionnaire viendront alimenter l’état des lieux et les réflexions des élus. Elles permettront de proposer des services de transport et de mobilité répondant aux besoins et facilitant les déplacements ».

Il est donc important de connaître dans un premier temps la composition des foyers, le nombre de voitures, deux roues ou vélos présents mais aussi les pratiques actuelles en matière de déplacements que ce soit pour aller au travail, effectuer des achats, se rendre à des rendez-vous médicaux ou profiter de ses loisirs. Sur le secteur, des alternatives à l’utilisation individuelle de la voiture existent déjà : covoiturage, transport à la demande, bus, train… mais sont-ils connus et utilisés ? Quels sont les habitudes et besoins de circulation de chacun ? L’enquête le dira tout comme elle permettra d’évaluer les services déjà en place.

Beaucoup d’interrogations donc pour savoir si une vie sans voiture semble possible aux habitants de ce territoire rural,   connu pour son dynamisme et sa situation privilégiée entre Haut-Doubs et Agglomération bisontine. Le développement des transports collectifs ou d’infrastructures pour partager sa voiture, utiliser plus son vélo ou marcher seraient-ils des solutions pertinentes ?

Bref, la grande question à laquelle devront répondre les élus et adapter leurs décisions : les habitants et les personnes travaillant sur la communauté de communes sont-ils prêts à changer leurs habitudes et comment les accompagner en ce sens ?

Vous pouvez répondre à cette enquête jusqu’au 10 juillet. Accès au questionnaire en actualité sur www.portes-haut-doubs.fr