Portes du Haut-Doubs. La question du climat à l’échelle locale

219
Elus et partenaires ont officiellement signé les conventions concernant le PCAET.

Depuis 2012, le territoire des Portes du Haut-Doubs s’est engagé dans une démarche volontariste de transition énergétique. De nouveaux partenariats se mettent en place pour atteindre les objectifs fixés.

« Face à l’ampleur des défis à relever, la Communauté de Communes des Portes du Haut-Doubs a souhaité s’entourer de partenaires compétents pour l’aider dans l’élaboration de son Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) et proposer un projet renouvelé » explique Maurice Grosset, vice-président de la CCPHD en charge de cette thématique. François Cucherousset, Président de la CCPHD a donc signé deux conventions de partenariats, l’une avec Enedis et le SYndicat D’Energie du Doubs (SYDED), et l’autre avec ATMO Bourgogne-Franche-Comté.

Grâce à ces partenariats, il s’agira d’anticiper les nouveaux usages de l’énergie et d’adapter le réseau de distribution publique d’électricité en favorisant l’essor des énergies renouvelables et en veillant à l’évolution des modes de consommations. Les années à venir devront aussi permettre l’émergence de projets de transition écologique.

Avec ATMO, association agréée par le ministère en charge de l’environnement, la CCPHD se penchera sur la qualité de l’air dont les polluants peuvent être autant extérieurs qu’intérieurs. Un  enjeu de santé publique.

« Ce PCAET devra permettre de poursuivre la démarche engagée, de définir l’ambition des nouveaux élus en matière de transition énergétique à l’horizon 2030 et 2050, et de proposer une nouvelle stratégie et un plan d’actions pour les 6 années à venir. Il devra intégrer les derniers objectifs nationaux en matière de consommation d’énergie, d’émission de gaz à effet de serre, et de production d’énergies renouvelables mais aussi répondre aux enjeux d’amélioration de la qualité de l’air, d’organisation de la distribution d’énergie, d’adaptation au changement climatique… » conclut le vice-président.