Que diriez-vous de faire un bond dans le temps ?

836

Revenir à l’époque de nos aïeux, retrouver les savoir-faire ancestraux qui font la richesse de notre artisanat, renouer avec des techniques anciennes et des saveurs authentiques, venues tout droit des fourneaux à bois de notre enfance …

Voilà un programme qui promet d’allier gourmandise, savoir-faire et nostalgie pour cette fête autour du musée de Grand-Combe Châteleu. Le 18 août prochain, les portes du musée situé en plein cœur du Pays Horloger seront grand ouvertes pour accueillir un public curieux de découvrir ou redécouvrir des métiers anciens, parfois oubliés : charrons, maréchal-ferrant, charpentier, forgeron, horloger, paysan … Tant de traditions qui sont remises en lumière par des passionnés vêtus des costumes de cette époque.
En vous rapprochant un peu de la tonnelle située proche de la fontaine, vous sentirez les douces effluves dégagées par la cuisson des gaufres et « crâpés » amoureusement concoctés par des grands-mères et leurs petites-filles, telle une tradition familiale qui se léguerait de générations en générations. C’est qu’il faut un fameux tournemain pour réussir ces recettes délectables et gourmandes ! Et si vous rapportiez un petit souvenir sucré de votre visite ? Des gâteaux de ménage, faits par les petites mains des bénévoles de l’association Arts et Traditions Populaires, seront disponibles à la vente.
Cette association œuvre au quotidien à la sauvegarde de notre patrimoine, partage et transmet les connaissances et savoir-faire tout en recueillant et conservant les mémoires.
Cette fête autour du musée à laquelle tout un chacun est convié existe depuis bientôt trente ans et séduit chaque année un public toujours plus large, venu se plonger, le temps d’une journée, dans la douceur de vivre du siècle passé.
Rendez-vous ce dimanche 18 août, dès 12h, au quartier les Cordiers, à Grand-Combe Châteleu. L’entrée est gratuite pour tous.