Rencontres de la sécurité dans le Doubs

56
village de la sécurité 2019
le courant passe entre ados et gendarmes ©YQ

Les “Rencontres de la sécurité” sont des opérations de communication du ministère de l’Intérieur sur tout le territoire, pour faciliter les relations entre les citoyens et les services de sécurité. Le village de la sécurité était installé devant le collège Diderot à Besançon ce 11 octobre.

600 élèves pour 250 professionnels de la sécurité

Police et gendarmerie, police municipale, sapeurs-pompiers, sécurité routière, Croix-Rouge, tous les services de l’Etat, des collectivités locales et des associations de secourisme présentaient leurs missions, expliquaient leurs métiers et échangeaient avec un public de jeunes adolescents et d’adultes.

village de la sécurité 2019
Deux adolescentes vont expérimenter le camion-école des pompiers en intervention périlleuse ©YQ
village de la sécurité 2019
Les sapeurs-pompiers du Doubs présentaient leurs multiples missions de secours ©YQ

Un pilote de drones de la police, une équipe cynophile des sapeurs-pompiers, des gendarmes spécialisés dans les fraudes aux faux documents administratifs ou aux arnaques sur Internet, d’autres militaires permettant aux adolescents de tester la vision altérée par l’alcool ou les drogues, des bénévoles de la Croix Rouge apprenant les gestes de premiers secours, tout était réuni pour faire de cette journée une vraie réussite à l’initiative de la préfecture du Doubs et la participation du Conseil départemental du département.

5 000 agents de police sont recrutés chaque année
village de la sécurité 2019
Un policier fait tester aux adolescents des lunettes et l’altération visuelle due à l’alcool ou aux drogues ©YQ

Après une longue période de « vaches maigres », les effectifs de la police nationale tendent à se redresser. Dans le département du Doubs, l’école nationale des gardiens de la paix de Montbéliard forme chaque année environ 80 élèves. De nombreux collégiens du collège Voltaire et Diderot ont été sensibilisés par les propos de l’équipe de formateurs. Les jeunes (jusqu’à 35 ans) peuvent obtenir des renseignements sur le site www.lapolicenationalerecrute.fr

village de la sécurité 2019
Les motards de la police ont attiré du monde ©YQ

Même énergie chez les gendarmes. Du gendarme au général, tous échangeaient avec les adolescents et leurs professeurs sur leurs métiers. Une jeune cadette de la police nationale imagine faire carrière à la Garde Républicaine. Le cursus lui a été présenté par un général de gendarmerie, excusez du peu !

village de la sécurité 2019
Christine Bouquin Présidente du Conseil départemental du Doubs et Joël Mathurin le Préfet du Doubs ont échangé longtemps avec les collégiens de Diderot et de Voltaire©YQ

La répression est un élément important du travail des policiers et des gendarmes. Le respect des règles est la base de toute vie en société. Mais le travail de pédagogie en amont est important aussi. Gendarmes, policiers et pompiers travaillent au quotidien pour la sécurité des citoyens. C’est bien de l’expliquer.

Yves Quemeneur