“Rendre la vie plus facile à Besançon” Ludovic Fagaut veut convaincre

371
Ludovic Fagaut a complété son programme "la vie dans la ville" ce mardi 16 juin au kiosque Granvelle ©YQ

Depuis le kiosque de la promenade Granvelle ce mardi 16 juin, le candidat de la droite et du centre accélère dans la dernière ligne droite. 

Il veut faciliter la vie des bisontins. Retour sur quelques engagements forts en direction des étudiants, des seniors et des enfants. L’amélioration du pouvoir d’achat des habitants passe aussi par un stationnement moins coûteux.

La cantine pour tous

“Je ferai en sorte qu’à la rentrée de septembre, aucun enfant ne soit refusé dans les cantines de la Ville. je m’attellerai à cette tâche dès le 29 juin”. Devant l’échec de la municipalité sortante “mes deux concurrents en sont comptables”, Ludovic Fagaut propose des conventions avec le département pour accueillir les enfants du primaire dans les restaurants des collèges de la Ville. “Je veux mettre également un double service (11h30 et 12h15 par exemple) ou inciter les accompagnateurs de cantines à déjeuner avant de prendre leur service en rémunérant mieux les horaires de travail. C’est environ 500 à 600 places de cantine qui pourraient être ainsi libérées” argumente-t-il. “Ces coûts supplémentaires seront assumés par la collectivité ; ce n’est pas aux parents de payer”.

Le stationnement  pour améliorer le pouvoir d’achat

“Je n’ai pas changé d’avis au gré des vents comme mes concurrents” martèle-t-il. Dans le cadre du plan de relance immédiat, Ludovic Fagaut garantira la gratuité du stationnement en surface jusqu’au 31 décembre 2020. A partir du 1er janvier 2021, il s’engage également à la gratuité du stationnement tous les jours entre 12h et 14h et l’instauration d’un forfait de 1€ pour 3 heures de stationnement tous les samedis.

Des transports en commun améliorés et moins chers

“Depuis la mise en oeuvre du tram, je demande une remise à plat de l’offre de transports qui s’est détériorée.  Tous les quartiers de Besançon doivent être accessibles”. Le réseau Ginko sera gratuit pour les écoliers et les collégiens. Lycéens et étudiants verront leur abonnement passer respectivement de 18€ et 28€ à un tarif unique de 12€/mois. Les seniors bénéficieront d’une baisse de tarification et le transport pour les personnes handicapées à plus de 50% sera gratuit. “Ces dispositions seront prises rapidement en lien avec les élus de la communauté urbaine”.

Club business pour inciter les jeunes à créer leur entreprise, améliorer l’accompagnement des associations et clubs sportifs, tablettes et outils numériques dans les écoles, le candidat de la droite et du centre poursuit son chemin pour “plus de vie dans la ville”.

“Je ne suis pas le candidat d’un clan ou d’une idéologie” conclut Ludovic Fagaut qui poursuit son travail de rassemblement. Après les régionalistes de Jean-Philippe Allenbach la semaine dernière, il officialisera probablement ce jeudi le rapprochement avec la liste “Ensemble !” d’Alexandra Cordier.

Yves Quemeneur