Réunion publique en vue pour la RN57

76
Quelques mètres avant d'arriver dans les fameux bouchons des Rosiers.

Les concertations publiques de l’automne dernier ont visiblement porté leurs fruits puisqu’une des variantes proposées sort du lot.

En novembre dernier, il était demandé aux pontissaliens et habitants alentours de se positionner sur l’une des variantes d’aménagements de la RN57 exposées par la DREAL (Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement). Pour rappel, trois propositions et deux sous-variantes avaient été soumises à l’appréciation de chacun, dans le but d’aménager de façon satisfaisante la route nationale 57 au sud de Pontarlier. Et plus précisément, le tronçon reliant le carrefour des Rosiers à la gare de la ville. Pour rappel, les cinq propositions étaient les suivantes : pour deux des trois variantes, il est question de passer la RN57 à deux voies depuis la zone de l’Ambouchi jusqu’au rond-point Malraux, dans le sens sud-nord. Un giratoire intermédiaire faciliterait l’accès à la zone commerciale ainsi qu’aux habitations adjacentes. Un séparateur central sécuriserait l’ensemble et des voies cyclables seraient aménagées. L’un de ces projets prévoit un nivellement du giratoire Malraux qui laisserait passer les véhicules de moins de 2,80m en sous-terrain. Les sous-variantes de ces deux projets proposent d’aménager également le carrefour situé place de la gare et le cycle de feux de la place Saint Claude, pour une meilleure fluidité. Au bout du compte, ces deux sous-variantes feraient chacune gagner au total 14,5 minutes sur la traversée de Pontarlier, sur en temps de parcours moyen de 29 minutes en heure de pointe.
La troisième variante se veut différente avec la création d’une « deux voies » depuis les Rosiers dans le sens sud-nord. Un giratoire serait là encore créé au niveau de l’Ambouchi et une nouvelle voie de circulation serait créée pour rejoindre l’avenue de l’Armée de l’Est en passant à l’arrière des îlots bâtis. Cette suggestion permettrait de désengorger le rond-point de Malraux, en divisant le flux de voitures selon leur destination : gare ou centre-ville. Le gain de temps estimé serait alors de 9 minutes.
De ces solutions, une semble avoir acquis les faveurs du public. Elle sera expliquée au public lors d’une réunion publique qui se tiendra jeudi 14 novembre à 19h à la salle des Capucins de Pontarlier. Véritable moment d’échanges voulu par la municipalité et la DREAL, le maître d’oeuvre s’appuiera sur des données techniques pour répondre à toutes vos questions. Ouverte à tous, l’entrée à cette séance est gratuite.