Sans défilé ni feu d’artifice, Besançon a malgré tout fêté le 14 juillet

328
Anne Vignot Maire de Besançon, Marie-Guite Dufay Présidente de la région Bourgogne Franche-Comté, Jacques Grosperrin Sénateur du Doubs, Eric Alauzet député du Doubs, Joël Mathurin Préfet du Doubs, Fanette Charvier députée du Doubs, Marie-Noëlle Shoeller sénatrice du Doubs et Jean-Louis Fousseret Président de Grand Besançon Métropole ©YQ

L’habituel défilé militaire sur l’avenue de l’Helvétie a été remplacé par une cérémonie militaire au mémorial des Glacis. Présidée par Anne Vignot Maire de Besançon, Joël Mathurin Préfet du Doubs et le général de division Frédéric Blachon commandant la 1ère division, commandant d’armes de la place de Besançon.

“Nous avons fait France commune face à l’adversité”

Dans une courte allocution, le Préfet Mathurin a rendu un nouvel hommage et la reconnaissance de la nation à tous les personnels engagés dans la lutte contre la pandémie ; les personnels soignants bien entendu mais également celles et ceux qui ont permis que le pays continue à vivre pendant le confinement.

Joël Mathurin Préfet du Doubs pendant son allocution ©YQ

“Cette année 2020, si singulière, met au premier plan la fraternité, nous ne laissons et ne laisserons personne de côté” a poursuivi le Préfet. “Les acteurs publics, les entreprises, les associations et tant d’initiatives individuelles, se sont rassemblés pour une mobilisation citoyenne qui nous ont unis. Nous avons fait France commune face à l’adversité” a conclu Joël Mathurin avant de saluer le départ du Général Blachon. Le commandant de la 1ère division, à Besançon depuis 2017, est nommé à l’inspection de l’Armée de Terre et quitte donc la capitale comtoise le 1er août.

Le général de division Frédéric Blachon présidait sa dernière cérémonie à Besançon avant de quitter la capitale comtoise ©YQ
Première sortie officielle pour Anne Vignot
Première sortie officielle pour la nouvelle Maire de Besançon ©YQ

La nouvelle Maire de Besançon avait fait le choix de ne pas porter l’écharpe tricolore. Dans le même temps, l’un des conseillers municipaux de sa majorité arborait fièrement son écharpe d’élu dans une manifestation anti-gouvernementale place de la révolution. On y chantait une Marseillaise aux “paroles politiques revisitées”. En début de mandat, la première édile de la Ville devrait tenir ses troupes !

Pour Jean-Louis Fousseret, c’était la dernière sortie officielle pour celui qui est encore jusqu’à jeudi 16 juillet, Président de Grand Besançon Métropole. Que sera la capitale comtoise demain ? Pour paraphraser Joël Mathurin, il faudra faire “Besançon commune”.

Yves Quemeneur