“S’épanouir partout sur le territoire” Julien Odoul tête de liste RN aux régionales

379
Géraldine Grangier et Julien Odoul présentaient la liste RN du Doubs le samedi 8 mai ©YQ

La tête de liste du Rassemblement national pour les élections régionales en Bourgogne Franche-Comté était ce samedi 8 mai à Besançon pour présenter tous les candidats du département du Doubs.

“Nous sommes le parti du rééquilibrage territorial”

Julien Odoul, s’il est élu à la tête de la région, veut instaurer “un bouclier rural”. Dans un territoire rural à 73%, “1€ pour une métropole, ce doit être 1€ dans la ruralité sur l’ensemble de la région”. En matière de santé par exemple, il souhaite installer des médecins salariés de la région dans les déserts médicaux. “Actuellement, tout va à Dijon au détriment des territoires ruraux. Marie-Guite Dufay est la présidente de la région de Dijon” tempête-t-il !

“Nous voulons faire barrage à la pauvreté”

La tête de liste du Rassemblement national parle des 400 000 pauvres de Bourgogne Franche-Comté et 245 000 chômeurs, bilan du mandat de Marie-Guite Dufay. “Si la présidente sortante de la région a comme seul objectif de faire barrage au Rassemblement national, nous voulons, nous, faire barrage à la pauvreté”.

Besançon retrouvera sa place de capitale régionale mais Julien Odoul le dit clairement “nous ne souhaitons pas remettre en question la fusion des deux régions”.

Ses concurrents ne trouvent pas faveur pour le jeune chef de file du RN à la région. Pêle-mêle : Marie-Guite Dufay (PS), “c’est le macronisme honteux”, Gilles Platret (LR) “Tartuffe en chef” et Denis Thuriot (LREM) “la bouillabaisse nivernaise”.

La sécurité est aussi l’affaire de la région

Pour répondre à Marie-Guite Dufay pour qui la région n’a pas compétence en matière de sécurité, Julien Odoul réplique : “Nous sommes là pour réparer ; Aider les communes à installer de la vidéo-protection et financer le recrutement de policiers municipaux particulièrement dans les plus petites”. Il souhaite également recruter des agents armés pour sécuriser et rassurer les voyageurs dans les TER.

Renouvellement et rajeunissement
Géraldine Grangier (tête de liste pour le Doubs) et Julien Odoul (tête de liste RN en Bourgogne Franche-Comté) ©YQ

Des retraités mais aussi beaucoup de jeunes au sein de la liste du Rassemblement national dans le Doubs. Ils sont étudiants, chefs d’entreprise, cadres, techniciens souvent nouveaux en politique et pas forcément adhérents au RN. “Nous ne sommes pas une liste partisane mais nous partageons des valeurs communes”.

“N’ayez pas peur, essayez-nous” conclut Jacques Ricciardetti n°2 sur la liste du Doubs qui a laissé la place au renouvellement avec Géraldine Grangier. “J’ai la compétence et l’expérience du terrain” assure cette assistante sociale au département du Doubs, longtemps en poste dans le quartier de Planoise.

Pour Julien Odoul, l’inconnue reste l’abstention. Les élections régionales et départementales doivent être l’occasion de “se mobiliser pour inverser les valeurs”.

Yves Quemeneur
Liste RN pour le Doubs aux régionales :
1 – Géraldine Grangier, assistante de service social
2 – Jacques RICCIARDETTI – Conseiller régional, Vice-président du groupe RN à la Région, Délégué départemental
3 – Nathalie FRITSCH – formatrice professionnelle
4 – Thomas LUTZ – chef d’entreprise
5 – Marianne BERNARD – étudiante
6 – Théo GIACONE – étudiant
7 – Anne DHOTE – cadre de santé
8 – Eric FUSIS – militaire en retraite
9 – Pauline MERAT – retraitée
10 – Philippe MOUGIN – gendarme retraité
11 – Pascale PERRICHON – professeur d’allemand
12 – Pierre GUYOT – contremaître retraité
13 – Christel JULLION – assistante de vie scolaire
14 – Roland BOILLOT – artisan charpentier
15 – Mercedes PALENCIANO – salariée chez Peugeot
16 – Steven FASQUELLE – étudiant en pharmacie
17 – Béatrice WECHINGER – retraitée
18 – Pierre JEANNERET – retraité commercial
19 – Myriam TUSCHER – opératrice en horlogerie
20 – Maxime CLÉMENT – employé de restauration
21 – Sandrine MUSSOT – sans activité