Situation de l’emploi en Bourgogne Franche-Comté au 2ème trimestre 2019.

601
La situation de la région Bourgogne Franche-Comté en matière d'emploi est particulière en raison du nombre important de salariés y habitant mais exerçant hors de nos frontières.

L’heure est au bilan, au niveau de la conjoncture de l’emploi. Selon l’INSEE (1) , l’URSSAF (2) et la DIRRECTE (3), on compte 969 500 salariés dans la région Bourgogne franche-Franche-Comté, soit une baisse de 0.1% par rapport au premier trimestre.

Il est à souligner qu’il s’agit de la seule région avec Grand Est, à perdre des emplois. L’emploi salarié privé perd 0,2 % de ses effectifs. L’emploi public, quant à lui, augmente de 0.3%.
Le Territoire de Belfort est le seul département de la région qui connait une hausse des emplois salariés (+0,2%). Ceux de Saône-et-Loire, Yonne et Côte d’Or se maintiennent. Pour les autres, on ressent une baisse significative, notamment dans la construction et l’industrie pour le Doubs, le Jura et la Nièvre.
L’intérim n’a pas connu non plus un bon trimestre, avec une baisse de 1.6% des emplois, bien au dessus de la moyenne nationale s’élevant à 0.2%. 
Le chômage, connait également une diminution, de 0,2 points au 2ème trimestre, s’alignant ainsi sur la moyenne nationale. Malgré une courbe positive de la croissance de ses emplois, le Territoire de Belfort est le seul département de Bourgogne-Franche-Comté à dépasser le taux de chômage national avec 8.8% (contre 8.5%). C’est dans le Jura que ce taux est le moins élevé avec 6.1%
Le fait qu’une part des emplois baisse en même temps que le taux de chômage peut paraitre contradictoire mais l’INSEE l’explique. L’emploi est en effet mesuré “au lieu de travail”, alors que le chômage l’est “au lieu de résidence”. Avec 36 200 personnes travaillant en Suisse tout en résidant en Bourgogne-Franche-Comté, la région fait partie de celles ayant le plus de salariés exerçant hors de ses frontières.

(1) INSEE: Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques.
(2) URSSAF: Union de Recouvrement des Cotisations de Sécurité Sociale et d’Allocations Familiales.
(3) DIRECCTE: Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi.