Succès mondial pour nos voisins suisses

56
Il faudra vacciner chacun de vos chats pour échapper à votre allergie!

La nouvelle est tombée à la mi-août. Normal puisqu’il s’agit de chats, plus précisément d’allergie aux chats, un problème qui touche près de 10% de la population mondiale. Peut-être plus pour longtemps.

Finis les yeux rouges et le nez qui coule en présence d’un chat. Finie aussi l’éventuelle prise d’antihistaminiques pour lutter contre tout ça. Une belle perspective rendue possible grâce à des scientifiques de l’université de Zurich qui ont en effet trouvé un traitement capable de neutraliser chez le chat la protéine responsable de l’allergie. Cet allergène est secrété par le chat dans sa salive et ses larmes. Il le répand ensuite sur son pelage en se léchant. Lorsque la protéine est libérée dans l’air à travers les poils et qu’une personne au contact du chat la respire, elle provoque les symptômes indésirables. Ce vaccin qui sera donc administré non pas à l’humain mais à l’animal. Autrement dit, si vous changez de chat, il faudra renouveler l’opération et vous ne serez pas forcément soulagé avec les autres chats sauf s’ils sont eux aussi vaccinés.

Il faudra sans doute trois ans avant que ce vaccin soit commercialisé. Des personnes allergiques vont donc enfin pouvoir avoir un chat et autre point important, les chercheurs espèrent que leur découverte limitera partout dans le monde le nombre des abandons de chats qui en Suisse comme en France se comptent chaque année par milliers. Voilà un effet secondaire tout à fait appréciable !