Sylvie Dabère, toujours au service des commerçants

419
Sylvie Dabère occupe une nouvelle fonction au sein de la FNH.

Après 14 ans passés à la présidence de Commerce Pontarlier Centre, Sylvie Dabère s’est vue confier une toute nouvelle fonction, qu’elle ne pouvait refuser : la vice-présidence de la Fédération Nationale de l’Habillement, pour la région Bourgogne-Franche-Comté.

“J’ai toujours aimé être active dans mon domaine, exprime l’intéressée. J’ai toujours trouvé fascinant de voir l’envers du décor, de comprendre comment cela fonctionne dans les coulisses. Pour bien avancer et proposer des actions concrètes, j’ai besoin de savoir ce qui se passe.”
C’est pourquoi lorsqu’elle a été contactée pour occuper cette nouvelle, cette battante n’a pas hésité un seul instant. “Grâce à cette nouvelle fonction, je vais pouvoir prendre de la hauteur sur les problématiques rencontrées par tous les commerçants, indépendants ou non, et trouver de nouvelles solutions afin d’instaurer de l’équité entre tous les commerçants, des zones comme du centre ville.”
Lorsque l’on évoque les problématiques majeures rencontrées par ses confrères, un mot fuse : e-commerce. “Les achats sur Internet sont une plaie pour tout le monde. Ils font beaucoup de mal au commerce local. Quand je me suis installée en ville il y a 25 ans, je ne me demandais pas si j’allais vendre ou non. Aujourd’hui, il m’arrive de faire des journées blanches. Et je ne suis pas la seule à le vivre ! C’est une situation angoissante. Avec la Fédération Nationale de l’Habillement, qui regroupe les domaines du prêt-à-porter, du textile, de la mode ou encore du voilage, nous allons pouvoir trouver des solutions qui valoriseraient le made in France. Cela nous tient à cœur. Nous voulons inciter les clients à acheter local, à acheter moins mais mieux. Nous n’en sommes plus à l’ère de la surconsommation, nous devons tous nous responsabiliser et revoir notre façon de consommer.”
De par sa nouvelle fonction, Sylvie Dabère entend bien continuer ce qu’elle a entrepris durant ces années à CPC mais avec un nouveau point de vue, une nouvelle hauteur et des nouvelles possibilités.