Tradition respectée pour les jeunes sapeurs de Leclerc

56
Les soldats ont du notamment vaincre leur peur du vide.

Pour ces nouvelles recrues, la découverte des faits d’armes de leurs glorieux ainés est un passage obligé fort en symboles.

La tradition est un élément fort au sein du 13ème Régiment de Génie de Valdahon, héritier de la 2ème division blindée du Général Leclerc. Parmi les passages obligés figure par exemple une nuit à veiller l’étendard du régiment, un recueillement qui permet à ces jeunes de réfléchir à leur engagement.

Mais il y a aussi, comme ces dernières semaines, dans le cadre de leur Formation Technique Spécialisée, un parcours de tradition afin de leur inculquer le devoir de mémoire. Un programme avec des visites de lieux chargés d’histoire: Utah Beach où la 2ème Division Blindée a débarqué le 6 juin 1944, Sainte-Mère l’Eglise, le Normandy Victory Museum de Carentan, la pointe du Hoc, l’École Militaire, les Invalides, l’Ossuaire de Douaumont, les Eparges, la forêt de Mondons, Baccarat, Strasbourg…

Leur initiation a aussi été pour eux l’occasion d’affronter deux défis physiques et sportifs importants. Ils se sont d’abord essayés au parcours d’obstacles américains lors de leur passage au Normandy Victory Museum de Carentan. « Il y a plus de 75 ans, leurs ainés sapeurs de Leclerc se sont entraînés sur ce type de parcours en Angleterre avant de débarquer à Utah Beach » explique l’encadrement. Puis de retour au camp du Valdahon, c’est au parcours d’audace qu’il a fallu faire face « pour vaincre ses peurs à plusieurs mètres du sol ».