Haut-Doubs. Ultra-Trail des Montagnes du Jura

76
Tout en fournissant un bel effort physique, les participants profitent des superbes paysages des Montagnes du Jura.

UTMJ : quatre lettres qui déjà s’imposent dans le monde des adeptes de l’ultra-trail qui se donnent rendez-vous du 1er au 3 octobre 2021 pour une deuxième édition très attendue.

Créer un événement trail qui soit une référence nationale sinon internationale de la discipline dans notre massif et l’utiliser comme vitrine au bénéfice des Montagnes du Jura et ses acteurs : deux objectifs que s’était fixé l’Espace Mont d’Or, organisateur de l’Ultra Trail des Montagnes du Jura autrement dénommé, UTMJ, en l’inscrivant pour la première fois au calendrier à l’automne 2020. « Pour une première, ce fut selon les avis autorisés un coup de maître » se félicite Mélanie Pêpe, directrice adjointe de la structure organisatrice.

Pourtant, si la partie sportive a été mouvementée, le parcours administratif qui a duré des mois ne l’était pas moins. 2 pays, 2 régions, 3 départements, 3 stations, 30 communes… de multiples interlocuteurs et donc autant de dossiers divers et variés à déposer sans oublier la gestion des relations avec la trentaine d’associations et clubs partenaires et les plus de 500 bénévoles. La pandémie a encore été un obstacle supplémentaire auquel l’organisation s’est adaptée en mettant en place les protocoles sanitaires imposés. « Nous avons affirmé d’entrée l’image de l’UTMJ et fait gagner ses lettres de noblesse dans le petit monde de l’Ultra ».

Cette adaptabilité et ce professionnalisme vont servir de solides bases pour la deuxième édition de l’UTMJ qui aura lieu du 1er au 3 octobre 2021 : au programme, l’épreuve reine, l’UTMJ, de 187 km et un dénivelé positif ( D+) de 7970 m. Quatre autres courses sont également proposées durant le week-end : la Franco-Suisse avec 110 km et 4070 m D+, la Renarde avec 77 km et 2690 m D+, la CMM 42 km et 1270 m D+ ; et la Lynx, 23 km et 900 m D+.

« Nous souhaitons fédérer plus encore tous les territoires des Montagnes du Jura autour de l’UTMJ dans l’esprit et les valeurs des « Montagnons » que nous sommes, tels que simplicité, authenticité et convivialité ». Illustration de cette envie d’ancrer l’événement,  l’appel lancé aux mairies, établissements scolaires, associations et clubs de participer à l’UTMJ Kids. « Il leur est proposé d’organiser sur une demi-journée des courses pour les enfants et jeunes de 6 à 17 ans de leur territoire, et ce en respectant les préconisations de la Fédération Française d’Athlétisme » détaille Mélanie Pêpe.

Chaque participant sera doté d’un dossard souvenir et d’un lot, le tout aux couleurs de l’UTMJ Kids, de même pour les médailles et pour le matériel de balisage. « Tous les podiums de chaque catégorie seront invités à la finale de l’UMJ Kids qui se déroulera dans le temps de l’UTMJ sur le site d’arrivée de l’UTMJ à Métabief, comme et avec les champions de l’UTMJ donc dans l’ambiance de l’événement avec speakeurs, vidéos et médias sur place ! ».

 

ENCADRE 1 Recherche Bénévoles

L’UTMJ, c’est aussi le soutien et l’aide tout au long du parcours, de plus de 30 communes, plus de 30 associations et 500 bénévoles, sans qui rien n’aurait été possible. « Vous souhaitez nous accompagner dans l’organisation de l’Ultra Trail des Montagnes du Jura ? Rejoignez-nous pour cette 2ème édition de l’Ultra Trail des Montagnes du Jura et venez vivre un moment inoubliable et convivial ».

Vous pouvez dès maintenant vous inscrire, en précisant vos jours de disponibilités et vos souhaits. Pour cela, rendez-vous sur le site : https://www.ultra-trail-montagnes-jura.fr/inscription-benevole/

Les bénévoles jouent un rôle essentiel dans la réussite de cet événement.

ENCADRE 2 L’environnement comme priorité

« Nous avons la chance de pouvoir vivre dans un cadre idyllique que nous nous devons de préserver » soulignent les organisateurs. Dans cette optique, le parcours empruntera au maximum des sentiers répertoriés, minimisant ainsi l’impact des coureurs sur les milieux naturels traversés. Un règlement de course et une charte environnementale sont mis en place avec d’importantes exigences d’éco-citoyenneté attendues de la part des coureurs.

Comme pour la première édition, le service de course sera extrêmement vigilant sur le balisage (gage de qualité et de sécurité pour les coureurs) mais aussi sur le dé-balisage et le nettoyage du parcours afin de laisser « place nette ». Les ravitaillements et repas proposés seront réalisés avec, entre autres, des produits du terroir issus de filières courtes pour impliquer également les producteurs locaux et faire découvrir nos spécialités régionales. Des processus sont élaborés en concertation avec les collectivités locales pour le traitement des déchets générés.