Un long métrage en préparation

593
Le réalisateur franc-comtois revient sur ses terres.

Raphael Jacoulot, réalisateur bien connu dans le Haut-Doubs, vient y tourner un nouveau film à la fin de l’été. Et pour cela, un casting est lancé.

Réalisateur et scénariste né à Besançon en 1971, Raphaël Jacoulot est monté à Paris en à la fin des années 90 pour étudier la réalisation à l’école nationale supérieure des métiers de l’image et du son. Il en est ressorti diplômé et, après quelques courts et moyens-métrages, a sorti en 2006 son premier long métrage, le Barrage, en partie tourné du côté de Saint-Hippolyte où les figurants recrutés alors se souviennent encore de cette belle expérience. Ce premier essai a été prometteur puisqu’il a été présenté aux festivals de Berlin et de Namur. Cinq ans plus tard, le réalisateur s’est entouré d’acteurs renommés comme Sylvie Testud, Ludmila Mikaël et Jean-Pierre Bacri pour son deuxième film, un thriller intitulé Avant l’aube. Puis c’est en 2015 qu’est sorti Coup de chaud, troisième long-métrage, avec Jean-Pierre Darroussin, film qui plonge le spectateur au cœur d’un été caniculaire durant lequel le quotidien de villageois désignent un bouc émissaire comme étant la source principale de tous leurs maux. Un véritable thriller à la campagne…

Cette fois, Raphaël Jacoulot revient là où il a grandi, sur le territoire du Pays Horloger, pour y tourner « l’enfant rêvé ». Pas moyen pour l’instant d’en savoir plus sur le synopsis de ce film dont le tournage débutera à la fin de l’été. Seule certitude, le réalisateur a lancé un casting pour trouver sur place un bébé qui devra avoir trois mois à ce moment là et deux fillettes âgées de 6 à 9 ans.