Un territoire, une association, des projets…

37
Les membres du Ghete vont régulièrement à la découverte du patrimoine local.

Association franco-suisse depuis 1992, Le Ghète Au Clos du Doubs, Groupement d’échanges et d’études Hommes et terroirs, rassemble plus de 700 passionnés autour d’une région et de ceux qui l’habitent.

Comme à leur habitude, les membres de l’association présidée par le suisse Georges Cattin se sont retrouvés ces derniers mois sur le terrain, notamment lors de deux journées de découverte qui ont rassemblé plus de cinquante personnes chaque fois. En France à Mouillevillers, hameau de la commune de Saint-Hippolyte en uin et aux Pommerats-Cerniervillers en Suisse en Août. « L’occasion de retrouver d’anciens lieux de vie et d’admirer des fermes exceptionnelles ». L’Assemblée Générale s’est quant à elle tenue Chez le Baron à Epauvillers où les citernes d’Epiquerez ont été mises à l’honneur.

En cette année 2019 il est envisagé une visite de la chocolaterie Camille Bloch à Courtelary, la découverte du Musée électrotechnique de la Goule à Saint-Imier, et celle du Musée La Vie d’Antan à Montlebon, reconstruit après un incendie, consacré essentiellement au matériel agricole. « Ces journées sont des moments de rencontre et de partage importants pour les membres de l’association, mais tous les participants y sont les bienvenus » précise l’association qui pour créer du lien entre ses adhérents et sympathisants édite le bulletin « Au Clos du Doubs » qui paraît tous les deux mois grâce à une équipe de rédacteurs bénévoles. « Les sujets traités et les auteurs sont variés : histoire, anecdotes, patrimoine, généalogie, patois, faune, flore, géologie… ». Un véritable voyage dans le temps et une découverte très appréciée du patrimoine.