Une aventure musicale hors des sentiers battus à l’école maternelle Artois

152
Les enfants ont découvert l'usage de la viole de Gambe ou du cornet à bouquin ©YQ

Dernière semaine d’école pour les enfants de l’école maternelle d’Artois à Planoise. Les musiciens des “Traversées baroques” et l’équipe des 2 Scènes ont entraîné les enfants sur le chemin du Criquet.

Initialement programmé par les 2 Scènes en mai dernier à l’Espace, le ciné-concert destiné aux enfants a pris ses quartiers d’hiver dans plusieurs écoles maternelles du Grand Besançon (Artois, Champrond, Larnod, Fontain et Thise).

L’histoire du criquet musicien du dessinateur tchèque Zdenek Miler a sudjugué les enfants ©YQ

Le Criquet est un insecte imaginé par Zdenek Miler, un réalisateur tchèque de dessins animés. Grâce à la magie de sa musique, il va se sortir de situations périlleuses, kidnappé par une araignée ou avalé par une poule. La partition d’Etienne Meyer, résolument moderne, est jouée par trois talentueux musiciens des “Traversées baroques” jouant de la viole de Gambe, du cornet à bouquin ou encore du psaltérion.

De 2 et 3 ans, les petits de l’école maternelle Artois étaient attentifs au conte musical des “traversées baroques” ©YQ

Les enfants étaient subjugués par l’histoire musicale sur fond de dessin animé. Étonnant de les voir participer à l’aventure du Criquet musicien (son violon est son meilleur ami) pendant 40 minutes.

Le psaltérion est un instrument baroque qui date du Moyen-Âge. Il a été joué dans toute l’Europe. Comme la cythare, ses cordes sont fixées sur une caisse de résonance plate. Le nom de “psaltérion” est tiré du grec évoquant l’accompagnement musical des psaumes ©YQ

En allant à la rencontre des petits élèves de maternelle, les musiciens traversent le temps et, qui sait, vont donner aux adultes de demain le goût de la musique éternelle.

Cette belle initiative des 2 Scènes a trouvé un jeune public dans ce moment sanitaire difficile. Et le calendrier était bien choisi…pour le 250ème anniversaire de la naissance de Beethoven…qui n’est pas seulement le nom d’un chien !

Yves Quemeneur