Une biographie pour mieux connaitre Pergaud

322
Le souvenir de Pergaud reste très présent sur ce territoire qui l'a vu naitre et grandir.

Louis Pergaud fait partie de cette génération de jeunes écrivains dont la carrière littéraire, qui s’annonçait brillante, a été interrompue par la 1ère guerre mondiale. Il disparaît dans la Meuse au printemps 1915. Ici, il est néanmoins encore bien présent.

Un siècle après sa mort à trente-trois ans, Louis Pergaud est connu pour ses livres, à la fois pour ses récits animaliers qui ont bénéficié de son sens aigu de l’observation, récits qui ont valu à De Goupil à Margot le Prix Goncourt en 1910, et pour ses histoires d’enfants truculentes qui ont fait de La Guerre des Boutons un best-seller. « C’est en écoutant les récits de son beau-père qu’il a conçu ses nouvelles villageoises ; et c’est en combattant sur le front de la Première Guerre Mondiale qu’il a tenu un carnet de guerre et qu’il a écrit des lettres si émouvantes qui font partie intégrante de son œuvre ».

Louis Pergaud, natif de Belmont où un musée lui est dédié, eut une vie courte, mais son journal intime, son abondante correspondance avec sa deuxième épouse et ses amis, ainsi que son carnet de guerre permettent de relater aujourd’hui une vie intense, faite de chagrins et de déconvenues, mais surtout fourmillante de rencontres et d’amitiés. Mort à trente-trois ans, Louis Pergaud vit encore à travers ses œuvres, traduites en de nombreuses langues, qu’on découvre ou redécouvre toujours avec le même plaisir.

L’auteur Gérard Chappez a pour ambition de mieux connaître aux lecteurs cet auteur franc-comtois fauché pendant la Première Guerre mondiale, en pleine ascension littéraire, en cette année 2019, centenaire du Traité de Versailles. Un livre publié par les éditions Cabedita.