Une terre de traditions, même pour la baguette!

165
Gra^ce à Mehdi Courgey, Morteau est pendant un an la capitale de la baguette tradition.

Désormais, Morteau n’est plus seulement la capitale de la saucisse éponyme. Depuis quelques jours, grâce à Mehdi Courgey, boulanger installé grande rue, la ville est aussi celle où est fabriquée la meilleure baguette de tradition du pays.

Véritable icône de la boulangerie, elle est l’image du savoir-faire à la française. Sa fabrication aujourd’hui est la même que celle pratiquée dans les années 1930 : un pétrissage modéré, avec une farine sans additifs et une longue fermentation permettant le développement optimal des arômes. Un façonnage délicat, respectueux de la pâte ainsi préparée, précède une cuisson précise et maîtrisée jusqu’à la sortie du four. Des matières premières de qualité, du temps et l’expertise du boulanger, sont les composants de ce produit unique. Sa spécificité lui confère un goût authentique et une excellente conservation. « La Tradition, bien plus qu’une baguette, c’est la signature du boulanger » avec au final un produit qui doit peser entre 250 et 262 grammes et mesurer entre 50 et 52 cm avec bien sûr un goût et un alvéolage irréprochables.

Pour parvenir à ce résultat, Mehdi Courgey, artisan boulanger mortuacien a travaillé pendant des semaines afin d’être prêt le jour du concours, apte à réaliser la meilleure des baguettes tout en gérant le stress et les contraintes liés à l’événement. Les membres du jury, composé de meilleurs ouvriers de France (MOF) et d’anciens vainqueurs du concours ont soigneusement observé puis découpé les réalisations de chaque candidat, usé de leur odorat et de leur ouïe pour en juger le croustillant… Au final, même si tous les finalistes ont travaillé avec la même farine et la même levure, chacun a rendu une baguette avec un goût et un aspect différents, une diversité qui justement évité d’avoir des produits fades et uniformisés. C’est donc Mehdi qui est sorti vainqueur de ce concours mettant en valeur son savoir-faire pour ce joyau de la gastronomie française qu’est la baguette, aliment de base que la profession aimerait voir reconnue au patrimoine de l’humanité. Elle a en tout cas déjà un véritable temple à Morteau grâce à la maison Courgey.