Val de Morteau. La sécheresse déjà dans toutes les têtes

81
Le défilé d'Entreroches offre depuis plusieurs étés un spectacle de désolation en période de sécheresse.

Difficile d’imaginer au vu du spectacle offert par le Saut du Doubs ces dernières semaines que dans quelques semaines, il pourrait rester qu’un maigre filet d’eau, comme ces dernières années…

Le Doubs est abondamment sorti de son lit ces derniers jours alors qu’il l’a tant de fois déserté ces dernières années. Disparu. La rivière à sec. Des images étonnantes voire même choquantes face auxquelles les autorités doivent réagir. En ce début d’année, la Préfecture a donc virtuellement réuni autour de la table les différents acteurs concernés par la gestion de la ressource en eau avec au programme un rappel de ce que furent les étés précédents. Ceux de 2020 bien sûr avec une sécheresse précoce conduisant le préfet à alerter les collectivités dès le 28 avril. Le 17 juillet, un premier niveau d’alerte était lancé puis renforcé deux semaines plus tard avant un passage à l’état de crise le 11 septembre pour une durée de deux semaines. Le retour à la normale n’est intervenu que le 1er octobre après donc près de 6 mois de difficultés. A chaque fois, ces évolutions ont été marquées par un durcissement des restrictions des usages de l’eau et des contrôles. Comme deux ans auparavant des communes ont même dû avoir recours à des camions citernes pour se ravitailler en eau potable.

A l’avenir et dès cette année, un nouvel arrêté cadre interdépartemental pris à l’échelle régionale devrait permettre de renforcer les opérations de contrôle des restrictions des usages en période de crise. Le plan ORSEC “Eau potable” est quant à lui actualisé et les exploitants des réseaux d’alimentation en eau potable sont invités à élaborer un plan interne de crise. Mais aussi et surtout, le plan de relance né de l’actuelle crise sanitaire pourrait avoir un effet d’aubaine permettant aux collectivités les plus impactées d’être accompagnées pour la mise en œuvre de projets structurants de sécurisation de l’alimentation en eau potable.