Val de Morteau. Ligne des horlogers : L’heure des travaux est venue

284
Pas de train sur la ligne entre Besançon et la Chaux de Fond entre le 1er mars et le 31 octobre!

Parmi les grands chantiers annoncés dans la région par la SNCF figure celui de la ligne des horlogers. Un tronçon historique qui relie la France à la Suisse mais qui va devoir fermer jusqu’à l’automne.

Pendant 8 mois, du 1er mars au 31 octobre, plus aucun train ne circulera sur la ligne des horlogers qui relie Besançon à La Chaux de Fond. Des travaux planifiés conjointement avec la Suisse pour que les travaux se réalisent au même moment et que les voyageurs ne soient pas pénalisés deux fois. Car, pendant cette longue période, ils vont devoir s’habituer à quitter les rails pour retrouver la route grâce à des bus de substitution.

85000 tonnes de ballast et 60000 traverses seront nécessaires pour rénover cette ligne centenaire de 75 km où circulent chaque jour 31 TER (Trains Express Régionaux) pour transporter quelques 1200 voyageurs. La Région et SNCF Réseau investissent 55,5 millions d’euros pour ce vaste chantier, en prenant toutes les précautions liées au milieux naturels sensibles environnants.

Cette enveloppe budgétaire conséquente impliqué également des travaux d’accessibilité dans les gares de Morteau et Valdahon « pour permettre à tous les usagers d’accéder au transport collectif », notamment en réhaussant les quais, en créant des rampes d’accès aux quais, des rampes à vélos, en mettant aux normes les escaliers, l’éclairage et la signalisation et en installant au sol du béton podotactile d’éveil à la vigilance.

Par ailleurs, la SNCF a décidé de moderniser les passages à niveau avec de la vidéo surveillance pour certains dans la région et mènera cette année une expérimentation en installant des détecteurs d’obstacle sur ses trains afin d’alerter les conducteurs en cas de présence d’un véhicule arrêté sur les voies.