Haut-Doubs. Valdahon terre olympique

589
Mathieu (à gauche) peut compter sur son frère Baptiste pour l'aider dans cette belle aventure.

C’est en tout cas l’ambition de la ville qui grâce à l’engagement sur ce dossier de Mathieu Julliard devrait rapidement obtenir le label Terre de Jeux 2024.

Bien connu dans le monde associatif valdahonnais, en particulier au football club Valdahon Vercel dont il est membre du comité, Mathieu Julliard est passionné de sport au sens large : « Depuis mon plus jeune âge j’ai toujours suivi les cérémonies et les compétitions des jeux olympiques d’été et d’hiver » se souvient-il. Alors, au hasard de ses lectures lors du premier confinement ce printemps, il découvre l’existence de ce label Terre de Jeux. En 2024 en effet, la France accueillera les sportifs du monde entier à l’occasion des Jeux Olympiques et Paralympiques. L’ambition du comité d’organisation et de son président Tony Estanguet est que le pays tout entier vibre et se rassemble pendant les semaines de compétition, et qu’une dynamique se crée dès aujourd’hui dans tous les territoires. « La fête sera plus belle si elle est partagée. L’héritage sera plus fort s’il est co-construit. C’est tout le sens de ce label Terre de Jeux 2024 que nous proposons aux collectivités territoriales ».

Un discours fédérateur qui a aussitôt séduit Mathieu Julliard qui en a fait part à la mairie, elle aussi conquise à l’idée de « mettre plus de sport dans le quotidien de leurs habitants et s’engager dans l’aventure des Jeux ». L’idée est de mettre en place un grand projet, collectif, multisport et fédérateur. « J’aimerais que ce projet permette de créer du lien entre toutes nos associations sportives qui ont souvent les mêmes besoins, les mêmes contraintes. Apprenons déjà à nous connaître entre responsables des différentes disciplines et travaillons ensemble à cette occasion et dans l’avenir » plaide-t-il. L’heure est actuellement aux rencontres et discussions en attendant l’obtention officielle du label dans les semaines à venir.

« Le sport, par les émotions qu’il suscite, est un vecteur de rassemblement et de cohésion. Par les valeurs qu’il véhicule, il est un formidable outil d’éducation et d’inclusion ». L’objectif est donc bel et bien d’aller au-delà de la mise en valeur de la simple activité physique : « En travaillant avec les seniors mais aussi les écoles ou encore les personnes handicapées, c’est un véritable projet de société que nous pouvons mettre en place. Avec ce label, nous allons pouvoir mettre en place des actions pour découvrir des pays et des cultures, mettre en avant des pratiques écoresponsables que nous pouvons aussi adapter à notre niveau ».

Avant le coup d’envoi de ce beau défi, il n’oublie pas de souligner l’importance du tissu économique local : « Les commerçants, artisans et entrepreneurs qui sont près de chez nous sont ceux que nous sollicitons toujours pour soutenir nos clubs. Il est donc important de faire comprendre qu’une juste contrepartie est de consommer local en les faisant travailler ».

Un bel état d’esprit collectif qui devrait souffler sur Valdahon pendant les quatre années qui viennent.

Les personnes intéressées par ce projet peuvent contacter Mathieu : mathieujulliard25@gmail.com