Valdahon. Une ville de plus en plus verte

121
La ville de Valdahon entend bien poursuivre cette politique de plantation tout au long du mandat.

Depuis plus de vingt ans, la population n’a cessé de croître et avec elle les constructions et toutes les infrastructures qui vont avec.

« Avec les agents municipaux dédiés aux espaces verts, nous avons mené un travail d’observation dans un premier temps et nous nous sommes rendu compte que certains arbres n’étaient pas là où ils devaient être pas seulement pour des raisons esthétiques mais parfois aussi parce qu’ils gênaient la visibilité » explique Stéphane Lescure, adjoint en charge de l’environnement. Au final, pas moins de 40 arbres ont ainsi été plantés dans différents secteurs de la ville, notamment autour de l’étang de la Lièze, rue des Charmes ou encore à l’entrée de Ville côté Etalans. « Nous avons privilégié les arbres fruitiers ainsi que les tilleuls et les érables, des variétés résistantes » poursuit l’élu qui confirme la volonté de l’équipe municipale de continuer en ce sens : « Nous allons accentuer cette dynamique en plantant notamment un maximum de vivaces car ces plantes sont à la fois durables et elles ont moins besoin d’eau. C’est un choix politique d’embellir la commune tout en sortant du schéma tout béton. Il faut des ilots de verdure ». Des implantations que Stéphane Lescure souhaite réfléchie, logique et bien intégrée dans le paysage urbain existant, ce qui confortera un peu plus encore le statut de ville à la campagne de Valdahon. « Notre politique environnementale passe par ces plantations d’arbres bénéfiques pour la planète. En effet, les racines des arbres préviennent l’érosion des sols, leur canopée nous offre de l’ombre ; les feuilles se décomposent en nutriments bénéfiques aux plantes. Les arbres offrent aussi un habitat à bon nombre d’animaux ».