Vital’été sans vitalité

205
Abdel Ghezali Adjoint chargé des sports et Anne Vignot Maire de Besançon, ont tenté de redonner du dynamisme à l'opération Vital'été. Le public n'est pas au rendez-vous ©YQ

Crise sanitaire oblige, la Ville de Besançon avait partagé les activités de Vital’été sur trois sites : Malcombe, Léo-Lagrange et Orchamps. Cela répondait à un besoin de plus de proximité pour les habitants et au respect de la jauge maximum sur le seul site de la Malcombe.

A mi-chemin de la saison, les trois sites accueillent 160 personnes par jour quand 600 personnes fréquentaient quotidiennement La Malcombe en 2019.

Anne Vignot et Abdel Ghezali ont quand même visité les différentes animations (Hip-Hop, Graffitis, Parkour…) réunies pour une journée au Centre des Cultures Urbaines des Torcols. Une façon de relancer les inscriptions jusqu’au 22 août ?