Labergement-Sainte-Marie. Lilian Renaud, Mystical Faya, Debout sur le Zinc… le programme riche du 6e Festi’Diff

Le festival des Différences revient pour une 6e édition les 10 et 11 novembre à Labergement-Sainte-Marie. La programmation est alléchante et les instituts participants finalisent aussi leur spectacle.

1186
DR

Partir à la rencontre du monde du handicap à travers la musique et l’univers des festivals. Voilà comment fonctionne depuis cinq ans la formule proposée par l’Espace Mont d’Or. Et si en réalité, il s’agissait de l’inverse ? À travers les différents concerts du Festi’Diff, les résidents de l’institut médicoéducatif (IME) de Pontarlier se mêlent aux artistes programmées pour deux soirées de fête à l’espace des Vallières de Labergement-Sainte-Marie. Un rendez-vous qui attire toujours plus de monde comme l’assure Aurélien Bouveret, programmateur de l’événement : « le Festi’Diff a encore cette image d’événement pour et par le monde du handicap. Or, nous voulons servir de passerelle. Chaque année, des personnes découvrent l’événement et s’en rendent compte. De plus en plus d’artistes ont écho de cet événement et souhaitent y prendre part pour les valeurs portées. Nous étions 750 l’an dernier, j’ai bon espoir d’atteindre les 1000 spectateurs les 10 et 11 novembre 2023 ! »

Deux jours où se succéderont 8 artistes accompagnés parfois d’enfants de l’IME, où l’on prépare activement le show. Ce mercredi 25 octobre, Lilian Renaud s’est rendu sur place pour répéter et partager un moment. Le passage du chanteur de Mamirolle est prévu vendredi 10 novembre à 21h30 avec quelques surprises prévues. Le 8 novembre, deux jours avant le Festi’Diff, la chanteuse locale Enelos viendra peaufiner son spectacle avec les enfants de l’IME et ensemble, ils partageront la scène samedi 11 novembre à partir de 20h30.  « Nous aurons aussi le groupe Debout sur le Zinc qui comme Lilian Renaud, a une renommée nationale. J’essaie d’entremêler les styles avec des artistes régionaux pour que le public passe un bon moment tout en découvrant des styles et groupes différents. », ajoute Aurélien Bouveret. Un festival où les valeurs décuplent l’ambiance et le show !

La Lue, marraine du Festi’Diff

Impossible pour Ludivine Faivre de ne pas être présente au Festi’Diff et pourtant, c’est bien la première fois que la chanteuse est officiellement marraine de l’événement. « Avant j’étais artiste et à mon sens une marraine doit porter l’événement, s’y impliquer pleinement, pas juste chanter. Cette année j’essaye de coordonner et soutenir les membres de l’IME. Le Festi’diff montre aux gens que tout le monde peut donner de la joie, permet de découvrir des artistes sous une autre forme. » Présente depuis la première édition, La Lue intervient également auprès de la Fondation Pluriel. L’an dernier, elle avait composé une chanson avec son groupe et les enfants de l’IME de Pontarlier pour la présenter ensuite au Festi’Diff. « Finalement le morceau Vivre nos passions a été enregistré et il est finalement sorti ! Voilà concrètement ce que permets ce festival, j’ai aussi le souvenir d’un repas partagé entre les adultes de l’Adapei et Renan Luce, côte à côte. Ça montre aussi toute l’accessibilité des chanteurs ! ».