Économie. 1 milliard d’euros pour 100 entreprises contre le dérèglement climatique

42 marathons, 42 jours, 42 conférences. Le 30 mai 2024, Philippe Moreau faisait étape à la Saline royale d’Arc-et-Senans à l’invitation de "Réussite Emploi Bourgogne Franche-Comté" en partenariat avec "Germe Besançon". Une soirée inspirante pour une écologie positive et non punitive

212
Philippe Moreau (Team For The Planet) et Fabienne Filippi (Réussite Emploi Bourgogne Franche-Comté) lors de la conférence du 30 mai 2024 à la Saline royale d'Arc-et-Senans ©YQ
« Team For The Planet »

Le projet fou porté par Philippe Moreau cherche à mettre la population en mouvement pour sauvegarder la planète.  Cet ultra marathonien court depuis trois ans et accompagne Arthur, Coline, Denis, Lolo, Mehdi et Nico, 6 jeunes entrepreneurs qui ont décidé d’agir concrètement pour la planète.

Loin des discours lénifiants sur le réchauffement climatique et « la décroissance heureuse », ils ne croient pas qu’il faille imposer de nouveaux modes de vie à près de 8 milliards d’individus. Ils ne croient pas plus à jouer sur le terrain politique, là encore pour imposer des lois, des règlements et des contraintes. Ce ne sont pas les sommets, les marches du samedi qui permettront de changer l’ordre des choses…à temps !

L’argent est un outil et non une fin en soi

Les instigateurs de « Team For The Planet » souhaitent agir en faisant confiance à l’entrepreneuriat et au capitalisme.

« L’économie est un système qui génère de la richesse à travers des activités imaginées, développées par des acteurs économiques, personnes physiques ou entreprises commerciales ». La proposition de « Team For The Planet » est donc bien loin de l’utopie d’une société où la richesse, voire son accumulation, est le mal absolu.

Créer une société commerciale à but environnemental

L’objet social de « Team For The Planet » est de lutter contre le réchauffement climatique en créant des entreprises contribuant à réduire les gaz à effet de serre, la consommation énergétique et celle des ressources rares.

Un petit opuscule de 110 pages au titre évocateur pour comprendre l’objectif de « Team For The Planet »

Les concepteurs du projet sont « des actionnaires qui renoncent à s’enrichir » disent-ils. On peut les croire ! Toutefois, ce sont des entrepreneurs qui ont réussi dans leur domaine et se sont enrichis ! Ils peuvent bien entendu être sobres sur leur rémunération chez « Team For The Planet » (salaires plafonnés à 4 fois le SMIC) sans pour autant être sobres dans les salaires versés aux dirigeants des filiales créées.

122 000 actionnaires ont investi 30 millions d’euros

A ce jour « Team For The Planet » a investi dans des starts-ups répondant aux critères environnementaux. Certaines ont même atteint leur seuil de rentabilité en quelques années.

« Beyond the sea » propose de décarboner le transport de fret maritime neuf et existant par un kit de traction autonome économisant jusqu’à 20% des carburants fossiles.

« Cool Roof France » repeint les toits en blanc pour rafraîchir les bâtiments. Cette solution innovante permet une réduction de 25 kg de CO² par m² sur 20 ans.

« Leviathan Dynamics » propose de produire du froid de façon efficiente et durable en remplaçant les réfrigérants dangereux et polluants par de l’eau.

Ces trois exemples démontrent que « Team For The Planet » ne se situe pas dans les projets farfelus de sobriété et de décroissance, mais au contraire dans l’objectif de trouver de nouveaux relais de croissance et de développement de richesses.

Un accès facilité au capital de « Team For The Planet »

Chaque individu convaincu que la réduction des GES passe par des actions concrètes, créatrices de richesses, peut devenir actionnaire…à partir de 1€. Pour autant, un actionnaire de « Team For The Planet » s’engage à ne pas percevoir de dividendes sur les profits issus des filiales. Ceux-ci sont systématiquement réinvestis ! (C’est souvent la règle de milliers de PME et de TPE qui n’ont que ce moyen pour assurer leur développement…mais c’est une autre histoire).

Vous voulez en savoir plus sur une solution où « on prend le monde tel qu’il est et on pioche tout ce qui paraît utile et efficace pour l’améliorer » : www.team-planet.com

Yves Quemeneur