Besançon. Le 77ème Festival international de musique de Besançon entre tradition et nouveautés

Bernard Gavoty, célèbre critique musical du Figaro dans les années 60 et vulgarisateur de talent de la musique classique dans ses conférences aux Jeunesses Musicales de France, disait du Festival de musique de Besançon le 25 septembre 1948 "Il y a des lieux où la musique s’intègre naturellement dans le décor, Besançon est de ceux-là".

233

Cette fête de la musique est l’un des plus anciens festivals de musique classique en France. Créé en 1948, il alterne tous les deux ans un concours international de chefs d’orchestre dont sont issus les plus grands dirigeants d’orchestre de la planète.

Le festival se végétalise

La plantation des arbres Place de la Révolution aura eu raison de l’installation du concert d’ouverture sur la place emblématique de Besançon. L’éloignement du quartier des Prés de Vaux nécessitait de retrouver un site à proximité du centre historique.

Le concert d’ouverture de l’édition 2024, à la programmation très grand public, se fera donc au Parc de la Gare d’eau. « Concerts sur l’herbe » le vendredi 13 septembre (19h et 20h30). Le concept nouveau offre aux spectateurs l’occasion de s’installer dans l’herbe, d’y piqueniquer et boire un verre en famille ou entre amis. Pas de chaises…chacun viendra avec un plaid ou un pliant pour écouter un répertoire orchestral  fait de notes jazz, latino et balkaniques au son du groupe « Quai de Seine » (à 19h) puis de se plonger dans une saga symphonique avec l’Orchestre Victor Hugo sous la direction de Jean-François Verdier (à 20h30).

Rendez-vous symphoniques et musiques du monde

Du 13 au 22 septembre, Besançon et la région vibreront dans des lieux insolites et des sites historiques : la Salle du Parlement de l’ancien Palais de Justice, la Cathédrale Saint Jean, la Promenade Granvelle et les arches de la cour du Palais Granvelle, au Parc de la Gare d’eau. A Dole également dans l’écrin de la Collégiale, à Vesoul au Théâtre Edwige Feuillère et dans la nouvelle salle de spectacle Claude-Nicolas Ledoux à la Saline royale d’Arc-et-Senans.

L’orchestre national de France se produira le samedi 14 septembre au Théâtre Ledoux à Besançon (19h) pour un répertoire symphonique autour de Brahms, Debussy sous la direction du chef Cristian Macelaru et la violoniste Julia Fischer.

L’orchestre philarmonique de Stuttgart dirigé par Andrey Boreyko interprétera le lundi 16 septembre au Théâtre Ledoux, les « Quatre derniers Lieder » de Richard Strauss et la « Symphonie n°6 pathétique » de Tchaïkovski.

L’ensemble vocal « Tenebrae » s’illustrera le mercredi 18 septembre à 20h à la cathédrale Saint Jean avec la pièce du compositeur anglais John Talbot « Path of miracles » spécialement composée en 2005 inspirée de textes et de poèmes chantés médiévaux illustrant le pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle.

Le Festival de musique de Besançon  s’ouvre aussi aux musiques du monde

De la musique populaire grecque aux traditions musicales irlandaises en passant par des voyages polyphoniques au cœur de l’Europe, le festival donne toute sa place au Petit Kursaal au groupe Pnevmatikon (le 14 septembre à 21h), à Toss’n Turn au son de la cornemuse irlandaise (18 septembre à 21h) et au groupe polyphonique Aàgut pour un voyage entre France et Espagne jusqu’à la Galice( 21 septembre à 21h).

Au cœur de la musique symphonique

L’Orchestre Les Siècles fait revivre le Requiem de Fauré (19 septembre à 20h) et l’Orchestre national de Metz Grand Est interprétera un programme dense dont la Symphonie n°10 de Chostakovitch (21 septembre à 20h).

La 77ème édition du Festival se clôturera avec la 3ème Symphonie d’Anton Bruckner (22 septembre à 17h).

Le Festival de musique, ce sont aussi des concerts gratuits

La Promenade Granvelle accueillera chaque soir du 17 au 21 septembre, des Apéros-Jazz avec des groupes comtois ou venus d’ailleurs.

La Cour du musée du Temps fera la part belle à deux concerts de l’ensemble Saxback sur des œuvres de Prokofiev, Dvorak, Sybelius…

La billetterie est ouverte au grand public dès le 21 juin, en ligne sur www.festival-besancon.com ou à la billetterie éphémère dans les nouveaux locaux du Festival 9 rue du Palais de Justice à Besançon du 21 juin au 5 juillet du mardi au samedi de 13h à 17h. A compter du 5 septembre, la vente des billets se fera au Kursaal du lundi au samedi de 13h à 18h.

Tous les concerts et informations sont disponibles sur le site www.festival-besancon.com.

Yves Quemeneur