7ème édition du « Hacking Health, l’innovation en santé »

L’événement né au Québec, a pris racine à Besançon. C’est le marathon en santé le plus important de France. Il réunit environ 400 personnes pendant 48h sur une vingtaine de projets en lien avec la santé. La 7ème édition se tiendra du 13 au 15 octobre 2023

539
Hacking Health
Hacking Health, la santé de demain ©eric.chatelain
Un événement qui s’internationalise

Labellisé « année de l’innovation franco-québécoise », le Hacking Health bisontin accueillera à distance des étudiants de Montréal pour travailler sur les projets du marathon de Besançon. L’année 2023 verra également « plancher » sur les projets bisontins, des étudiants suisses de la « haute école d’ingénierie et de gestion du canton de Vaud », une façon de pérenniser les contacts noués dans un premier Interreg.

Un focus sur les innovations dentaires

L’ouverture d’une formation dentaire à l’Université de Franche-Comté est l’occasion de mettre l’accent sur les innovations dans une profession qui va profondément changer dans les prochaines années. La faculté d’odontologie de Nancy et Comident (syndicat national regroupant les fabricants de dispositifs dentaires) vont offrir l’occasion aux porteurs de projets d’imaginer le cabinet dentaire de demain.

6 ans d’expériences et de réussites

Les deux premières startups sont nées en 2023, issues des précédents Hacking Health.

« Onevasc » est un logiciel éditant un compte rendu d’examen en angiologie. Il a été développé par deux médecins bisontins sur un projet déposé en 2017.

« Upper » a été créée à la suite du Hacking Health 2020. Yanis Ksanti et Clément Blanchard ont développé une chaise permettant aux personnes en perte d’autonomie de s’asseoir et se relever plus facilement.

« Le Tube à essais »

Autre innovation 2023, Tatiana Locatelli présidente de FC’Innov et Christophe Dollet l’artisan du succès du Hacking Health ont annoncé l’ouverture « d’un tiers lieu dédié à l’innovation en santé ». Ce « tube à essais » offrira un espace aux projets du Hacking Health pour les accompagner à l’année dans leur développement avec l’aide d’experts.

Le Hacking Health à Besançon, soutenu par Grand Besançon Métropole, la fondation FC’Innov, le CHU et l’Université de Franche-Comté tient ses promesses dans la capitale de l’innovation en santé autour de Temis Santé.

Showroom de l’innovation en santé
Une douzaine de projets élaborés ou en incubation étaient exposés dans le Hall d’accueil du CHU de Besançon. Une façon de susciter de nouveaux projets par les patients et les professionnels de santé ©YQ

La présentation de la 7ème édition était aussi l’occasion d’illustrer les avancées technologiques des projets des années précédentes. Le Hall d’accueil du CHU accueillait le 25 mai des exposants ayant participé aux éditions précédentes. Les créateurs de Upper et leur chaise Alizée ou Christine Vocicot et sa peluche connectée qui soigne en « ronronthérapie ». Une occasion pour les patients et les professionnels de santé (90% de la population de Grand Besançon passe par le CHU, patients ou visiteurs) de découvrir les innovations de demain ou d’en développer une. Beaucoup de projets Hacking Health sont nés dans la tête des patients ou de leur entourage.

Yves Quemeneur