Communion avec l’Armée pour le 14 juillet

A quelques jours de son départ pour l’Etat-Major de l’Armée de Terre à Paris, le général de division Pierre-Yves Rondeau a souhaité marquer de son empreinte Besançon, la principale ville de garnison de France hors Paris

303
Deux jours de festivités autour des Forces Armées à Chamars
Pierre-Yves Rondeau, Général de division commandant la 1ère division de l’Armée de Terre, marque son départ de Besançon avec un défilé de grande ampleur le 14 juillet 2024 sur l’esplanade de Chamars à Besançon ©YQ

Jusqu’à la fin des années 80, les défilés militaires se déroulaient à Chamars. Le Général Rondeau a usé de persuasion pour convaincre la Préfecture du Doubs et la Mairie de Besançon, de rendre à ce lieu historique majeur son rôle de « Champ de Mars ». Depuis le Campus romain, le site emblématique de la Boucle de Besançon et ses 318 arbres, accueillera pendant deux jours « Le Village aux Armées » et le dimanche 14 juillet à 11h, un grand défilé militaire.

Un défilé militaire de grande ampleur

Le site de Chamars, au contraire de l’Avenue de l’Helvétie, va permettre de faire défiler devant les élus, personnalités et le grand public, tout ce qui compte de troupes à pied et de troupes motorisées en Franche-Comté.

Défilé des troupes à pied
Etat-major de la 1ère Division de l’Armée de Terre

De nombreux soldats illustreront l’engagement de la Division dans la « Warfighting Division » capable de développer sur le terrain 20 000 hommes sous 30 jours, la Division « Europe et pourtour méditerranéen » et une division « organique » qui assure le commandement des 4 brigades.

7ème Brigade blindée

Forte de 7 500 hommes et femmes, elle regroupe 7 régiments. Projetée sur tous les théâtres majeurs ces 15 dernières années, une partie des hommes et femmes qui la composent défileront pour mettre en avant leur engagement en Afghanistan, en Afrique, plus récemment en Roumanie en appui de la mission Aigle de l’Otan, et également d’octobre 2022 à février 2023 au Niger dans l’opération Barkhane.

6ème Régiment du Matériel

L’unité composée de 1 200 personnels, arme 10 compagnies. Elle est basée principalement à Besançon. Sa devise « Servir dans la paix comme dans la guerre » résume bien l’action de ce régiment en soutien et logistique dans les opérations extérieures ou intérieures.

Groupement de soutien de la Base de défense de Besançon

Réparti sur 6 sites de Bourgogne et Franche-Comté, le groupement est localisé au Quartier Joffre à Besançon. Il est composé de 8 500 militaires et civils soutenant 37 formations sur un périmètre de 23 000 km².

Le Centre médical des armées est également mis à l’honneur

Le Général Rondeau l’a précisé « Une armée moderne, ce sont des centaines de métiers différents pour agir et aussi pour soutenir« . Le centre médical des armées a un rôle important pour soutenir, soigner et évacuer les militaires en action. Ses 300 collaborateurs répartis sur 10 antennes assurent le soutien médical de 17 000 militaires et gendarmes de la région Bourgogne Franche-Comté.

Défilé des troupes motorisées
19ème Régiment du Génie

Il vient de fêter ses 60 années de présence à Besançon. Il est le plus grand régiment de France fort de 1300 sapeurs d’active intervenant dans 34 spécialités différentes. Sapeurs combattants, ils sont aussi Sapeurs bâtisseurs, capables de créer des ponts de franchissement, des voies ferrées, des routes…

Groupement de gendarmerie du Doubs

Sous l’autorité du colonel Lionel James, les militaires défilant le 14 juillet représentent les 600 personnels d’active et les 360 réservistes dans les compagnies de Besançon, Pontarlier et Montbéliard et de l’escadron départemental de sécurité routière. Leurs actions au quotidien est d’assurer la sécurité de la population sur l’ensemble du territoire du Doubs. Ils ont réalisé en 2023 19 646 interventions (trafics, violences intrafamiliales, cambriolages, insécurité routière ou immigration irrégulière).

La Douane au service de la population

94 agents en uniforme luttent dans le département contre les trafics de stupéfiants, de tabac ou de contrefaçons. Elle compte 4 brigades installées à Besançon, Montbéliard, Morteau et Pontarlier.

Les Sapeurs-pompiers du Doubs

Leur présence au défilé du 14 juillet reçoit un hommage particulier de la part de la population. Le SDIS 25 dirigé par le Contrôleur Général Stéphane Beaudoux, compte 3000 sapeurs-pompiers et une centaine de personnels administratifs et de soutien, répartis dans 70 casernes du département. Ils interviennent dans environ 35 000 opérations chaque année, secourant près de 30 000 victimes.

Le Village aux Armées

Pendant deux journées (de 13h le samedi 13 juillet à 16h le dimanche 14 juillet), le 35ème Régiment d’Infanterie de Belfort, le 511ème Régiment du Train d’Auxonne et le 1er Royal Artillerie de Belfort seront présents au cœur du Parc de Chamars. L’occasion pour le public d’échanger avec les militaires, de mieux comprendre leur engagement vital au service de la France, de découvrir des matériels sophistiqués, image de l’armée du XXIème siècle.

Le Centre d’Information et de Recrutement des Forces Armées (CIRFA) sera également présent. Un gigantesque ensemble routier permettra aux jeunes et aux familles de poser toutes les questions sur le métier de soldat, sur toutes les spécialisations professionnelles qui sont proposées, que ce soit dans l’Armée de Terre, la Marine ou l’Armée de l’Air et de l’Espace. Un lieu d’échange et d’une meilleure connaissance des métiers qui assurent notre sécurité sur toute la planète.

C’était le souhait du Général Pierre-Yves Rondeau de montrer et surtout démontrer l’excellence de l’engagement de l’armée au service des citoyens. Ce sera chose faite les 13 et 14 juillet à Besançon sur le site de Chamars pour tous les habitants de Besançon et de la région.

Yves Quemeneur