Grand Besançon. Morre, un village dynamique

Non, Morre n’est pas simplement le nom d’une côte. Celle-ci, bien connue des automobilistes, passe sur le territoire d’une commune tranquille et agréable qui mérite qu’on s’y arrête.

234
Les automobilistes ne connaissent souvent que la côte et la boule...

A 4 minutes en voiture ou encore 6 minutes par le train depuis la gare locale se située sur la ligne des horlogers, Morre est véritablement aux portes de Besançon ? La commune s’étend sur 527 ha des rives du Doubs aux sommets du Trou au Loup et de la Chapelle des Buis. « Un village agréable de 1430 habitants, construit sur un côteau ensoleillé, traversé par un chemin piétonnier très fréquenté qui va de la Malate à Montfaucon » souligne le maire Jean-Michel Cayuela. Sa position rend Morre très attractive comme le prouve la vitalité du marché immobilier que ce soit au niveau des locations ou des terrains très prisés. Un lotissement privé de près de 30 maisons ne devrait pas mettre longtemps à trouver preneurs.

Cette attractivité ne doit rien au hasard. Le village est en effet doté d’une école avec une centaine d’élèves qui profitent également d’une cantine et d’un service périscolaire. « Nous avons aussi un médecin, une pharmacie, une boulangerie épicerie, une coiffeuse, une esthéticienne ainsi que des artisans… » poursuit l’élu qui insiste également sur un autre point fort : « la tranquillité ! ». Ce qui n’empêche pas une vie locale dynamique grâce aux associations notamment ou encore le marché bimensuel des producteurs.

« Nous avons également de beaux projets comme l’acquisition d’un terrain proche du centre bourg via l’établissement public foncier pour y installer une maison médicale, des logements pour les seniors et une mini-crèche ou une maison d’assistantes maternelles. La création d’un city-stade est également prévue » se félicite le maire de Morre, un village bien vivant !