Haut-Doubs. Feux d’artifices à Maîche le 13 juillet

La Ville accueille ces festivités toujours très appréciées des habitants dans le cadre d’une nouvelle organisation entre les principaux bourgs-centres du plateau.

1406
Les feux seront tirés près de la salle des fêtes à 23h.

Après les succès populaires du Carnaval et de la Fête de la Musique, la Ville de Maîche entend bien poursuivre les festivités avec ce même engouement à l’occasion de la Fête nationale le 13 juillet. « Comme l’intercommunalité a décidé de ne plus organiser les festivités de la Fête nationale, avec mes collègues maires de Charquemont et Damprichard, nous avons décidé de les organiser chacun à notre tour » précise le maire Régis Ligier. Il a été aussi convenu que les Feux d’artifices seraient pris en charge financièrement par les  communes et la CCPM.

Avant que le ciel maîchois ne s’embrase du côté de la salle des fêtes à 23h, et que la soirée dansante ne batte son plein grâce au rythme donné par un DJ, le public pourra se restaurer sur le site en profitant des stands tenus par les associations qui comme le veut la tradition seront de la partie. Pour reprendre des forces, on pourra donc compter sur les footballeurs de l’Entente Sportive du Pays Maîchois, la Jeanne d’Arc de Maîche et le Volley Club. Un repas traiteur préparé par la Boucherie Jacoulot-Boissenot sera également au menu pour ceux qui le souhaitent.

Cette partie festive sera bien entendu précédée à 19h15 d’un moment plus officiel au Monument aux Morts. A noter que le défilé débutera à 19h. Il se poursuivra en direction de la Salle des fêtes après le temps de recueillement. Participeront notamment à ce défilé, les élus, anciens combattants, sapeurs-pompiers, harmonies, associations. « En l’absence de l’Harmonie de Maîche retenue sur un autre événement, je suis heureux que les harmonies de Damprichard, Charquemont et Fournet-Blancheroche aient accepté de constituer un ensemble pour prendre part au défilé » ajoute Monsieur le Maire. Un moment solennel pour se souvenir qu’un certain 14 juillet 1789, la monarchie absolue était renversée au profit de la République.