Haut-Doubs. La maison des soignants ouvre ses portes à Morteau

Pour faire face à une démographie médicale tendue, la Ville de Morteau innove en facilitant l’hébergement de celles et ceux qui pourraient devenir les futurs médecins généralistes du secteur.

129
Preuve de son utilité, la maison accueille déjà deux internes.

Suite aux nombreux départs en retraite non remplacés la vigilance est de mise. Parmi les dispositifs mis en place, en plus du cabinet éphémère, la maison des soignants est un nouvel outil initié par la collectivité après avoir consulté notamment les internes de Besançon. « Cette maison va par exemple permettre aux étudiants en médecine qui viennent en stage sur le Val de Morteau d’avoir un logement mais aussi de proposer une solution d’hébergement temporaire à des médecins remplaçants ou encore au personnel hospitalier lors d’une prise de poste » explique Léa Brisbard, chargée de partenariats et de projets santé à la Ville de Morteau.

Réhabilitée aux normes de performance énergétique, la maison pourra accueillir jusqu’à 3 étudiants qui bénéficieront d’espaces privatifs et d’espaces communs. Aussi, deux studios attenant à la maison pourront héberger 2 professionnels de soins pour des demandes d’hébergements de courte durée.  Le tout meublé et équipé. « Avec des tarifs attractifs, à savoir de 15 à 25€ pour une nuit ou 150 à 250 € pour un mois, les tarifs étant moins cher pour un étudiant que pour un professionnel en exercice. Ils peuvent rester d’une nuit à six mois ». L’habitation est par ailleurs idéalement située, à deux pas du centre hospitalier et de la maison médicale. Tout est fait pour simplifier la venue des soignants, y compris la réservation qui se fait très simplement sur le site internet de la Ville.

Dès le 2 mai, les premiers stagiaires s’installeront. Des jeunes qui en plus de cette solution d’hébergement vont bénéficier d’un Pass Découverte du Val. « Ils vont ainsi pouvoir découvrir l’offre culturelle et sportive dans le Val de Morteau en espérant leur donner l’envie de s’y installer ».