Haut-Doubs. La SPA de Pontarlier attend avec impatience les adoptants

Au registre des entrées sorties, le déséquilibre est notoire cet été. En attendant des jours meilleurs, il faut donc s’adapter et faire quelques rappels. Par exemple que tout don est important !

300
L'association a plus que jamais besoin de dons, même modiques.

Comme les humains, les animaux subissent les fortes chaleurs de cet été. Avec notamment des promenades restreintes pour les chiens afin de leur éviter les brulures aux coussinets. Mais là n’est pas la principale préoccupation du président de l’association Florian Ferraroli qui constate beaucoup d’arrivées de chiens et chats et peu d’adoption. « Les animaux que nous recevons sont souvent apportées par la fourrière car ils étaient en divagation et non identifiés donc impossibles à rendre à leurs propriétaires ». Il invite d’ailleurs ceux-ci à le faire systématiquement pour éviter ce genre de désagréments.

« Ces deux dernières années, les gens étaient moins partis en vacances donc ils avaient pris le temps de venir au refuge et d’adopter. On espère que ce sera le cas à leur retour mi-août ». L’équilibre du refuge en dépend en effet afin d’éviter une surpopulation et des frais qui eux aussi sont croissants. « Les dépenses en frais vétérinaires et alimentation sont conséquents et nous avons moins de recettes dues aux adoptions en recul ». La population peut donc venir en aide à la SPA en faisant un geste très modique : « On peut faire un don à partir de 1€ par mois. Un petit geste mais important pour nous » souligne le responsable qui évoque aussi le besoin de recrutement de familles d’accueil « afin de placer les animaux avant de leur trouver un nouveau foyer ».

A noter enfin que la SPA de Pontarlier dispose de quelques places de pension canine ou féline, en nombre restreint toutefois afin de laisser la priorité aux animaux en détresse.