Haut-Doubs. Les Fins : Les petits footballeurs sont aussi de futurs citoyens

Il est loin le temps où un club de foot se contentait d’apprendre à ses jeunes licenciés à taper dans le ballon. Aujourd’hui, entourés de leurs éducateurs et informés par divers intervenants, on les prépare aussi à devenir des citoyens responsables et respectueux.

226
Deux gendarmes sont venus à la rencontre des enfants du club.

Lancé par la Fédération Française de Football, le Programme Éducatif Fédéral (PEF) est un outil pédagogique mis à la disposition des dirigeants et éducateurs des clubs amateurs pour former les jeunes licenciés, non seulement aux règles du jeu mais aussi aux règles de vie. Plusieurs grands thèmes sont abordés dans ce cadre : la santé, l’environnement, le fair-play, les règles du jeu, l’arbitrage, la culture foot et l’engagement citoyen. Cette dernière thématique a pour objectif de sensibiliser les jeunes aux enjeux sociétaux. « Nous voulons véhiculer un message différent de ce que le foot peut montrer de nos jours, c’est-à-dire violence et argent, pour que les enfants soient épanouis dans le sport », explique Julien Liniger, qui fait partie de la commission Plan Éducatif Fédéral à l’US les Fins avec Julien Schell, responsable des dirigeants jeunes, Yvette Journot, secrétaire du club, et les deux apprentis, Titouan Minacori et Enzo Boillon.

De nombreux thèmes abordés

De nombreuses actions ont déjà été effectuées cette saison, qu’il s’agisse de la journée portes ouvertes à destination des enfants non licenciés qui souhaitaient découvrir la discipline ; la participation à octobre rose avec les enfants pour sensibiliser à la lutte contre le cancer du sein ; ou encore l’intervention d’une diététicienne, Marie Droz-Vincent de Morteau, pour informer sur l’importance de l’alimentation. « Nous avons également établi une charte du fair-play expliquant le respect et le bon comportement à tenir dans notre sport. Elle a été lue à toutes les catégories jeunes, affichée dans les vestiaires et chaque enfant en a reçu un exemplaire », poursuit l’éducateur. Preuve de la volonté de la Fédération d’aborder tous les pans de la citoyenneté, les enfants du club ont aussi été sensibilisés au tri des déchets et, tout récemment, ils ont accueilli deux gendarmes venus leur parler des dangers des réseaux sociaux : addiction aux écrans, jeux vidéo, contrôle parental, cyberharcèlement…Une intervention qui a suscité beaucoup d’intérêt, avec de nombreux échanges. « De nombreuses autres actions vont avoir lieu d’ici le mois de juin, notamment une action sur le sport adapté avec des enfants handicapés pour faire accepter les différences ou encore une vente de roses dans les grandes surfaces de Morteau et au tabac presse des Fins, actions prévues les 19 et 20 mars. L’intégralité des bénéfices sera reversée à la maison des familles de Besançon ».

Utiles au quotidien pour les jeunes footballeurs, ces rendez-vous vont aussi permettre au club de postuler pour être labellisé au niveau de son école de foot garçons, comme il l’est déjà avec celle des filles depuis deux ans.