Haut-Doubs. Morteau. Une aide pour le permis des jeunes mortuaciens

Avoir le permis de conduire en milieu rural est indispensable mais décrocher le précieux sésame a un prix. Un coup de pouce est donc toujours le bienvenu. A Morteau, c’est donnant – donnant.

40
Les jeunes bénéficiaires donnent de leur temps pour la collectivité.

« Le dispositif a été mis en place il y a une dizaine d’années, à l’époque en concertation avec la commission jeunesse de la ville », se souvient Léa Guillaume, responsable du Centre Communal d’Action Sociale qui pilote l’aide au financement du permis de conduire. « Ce sont les jeunes eux-mêmes qui avaient alors défini les contours qui ont ensuite été validés par les élus : une aide de 360€ soit environ le tiers du coût du permis et en échange 35 heures de mission auprès des services de la Ville ». Cette aide citoyenne n’est par ailleurs pas dépendante des revenus du jeune ou de ses parents et concerne tous les résidents âgés de 16 à 21 ans. « Nous avons jusqu’à présent validé les dossiers d’une dizaine de jeunes chaque année ».

Les missions effectuées sont variables selon les besoins des services municipaux : aide au centre de vaccination ou au bureau de vote à l’occasion des élections, coup de main aux anciens mais aussi parfois en fonction des compétences particulières que les bénéficiaires font valoir : une passionnée par la photographie, a alimenté la base de photos de la Ville et couvert quelques manifestations comme Octobre rose, braderie, lancement de la saison seniors. Une autre jeune fille a apporté une aide précieuse pour soutenir le personnel à la cantine de l’école Pergaud. Un adepte de trail a travaillé sur le tracé du parcours. Un autre souhaite créer un guide-circuit autour du patrimoine et des bâtiments de Morteau en lien avec l’horlogerie.