Haut-Doubs. Morteau veut une information municipale accessible à tous

Le bulletin municipal de la Ville de Morteau utilise désormais la méthode Facile A Lire et à Comprendre pour les personnes déficientes intellectuelles et/ou en situation d’illettrisme. D’autres applications devraient suivre.

161
Les articles concernés sont clairement identifiés par ce logo officiel.

« L’un des conseillers municipaux est membre de l’association Droits Devant a proposé d’adapter la communication municipale pour les personnes handicapées intellectuelle, ce qui a été accepté à l’unanimité » explique Léa Guillaume du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) qui a suivi cette initiative. En effet, l’accès à l’information est indispensable à l’autonomie des personnes, leur accès aux services publics et aux droits et plus largement leur intégration dans la société.  Aussi, le Facile à Lire et à Comprendre (FALC) consiste en un ensemble de règles à respecter lors de la rédaction de documents (courtes phrases, mots d’usage courant, typographie simple…) afin de facilité les lectures pour les usagers atteints de handicap (intellectuel, dyslexiques, malvoyant…) mais aussi pour ceux maitrisant mal la langue française par exemple (personnes étrangères, illettrées…).

Aller plus loin

Le bulletin terminé dans sa version habituelle, le CCAS a donc proposé à une personne de l’Adapéi dûment formée à cette méthode des versions adaptées des articles qui après quelques retouches ont été validées et intégrées dans la publication, accompagnées d’un logo spécifique. Il s’agit là d’un outil d’une démarche plus large initiée par l’Adapei, le S3A (Symbole d’Accueil, d’Accompagnement et d’Accessibilité). Une démarche qui invite des structures publiques ou privées à évaluer l’accessibilité de leurs services aux personnes handicapées intellectuelles et bien sûr à agir. « La Ville de Morteau va poursuivre en ce qui concerne le bulletin municipal et va aller plus loin. Les services vont se pencher sur différents documents qui pourraient eux aussi être simplifiés et s’attacher également à la signalétique au sein de l’Hôtel de Ville ».