Haut-Doubs. Pontarlier prépare le printemps des cimetières

La Ville de Pontarlier participe pour la première fois à cette manifestation nationale en proposant des visites originales du cimetière Saint-Roch sur le thème mémoires de guerres.

141
Le monument aux morts de la Grande Guerre sera au coeur de la visite.

Né en 2016 dans la seule région Auvergne-Rhône-Alpes, l’événement a très rapidement pris une ampleur nationale, preuve de l’attrait de la population pour ce lieu qui a priori semble n’être qu’anxiogène. Pourtant, un cimetière a bien souvent un véritable intérêt historique et patrimonial. « Le Printemps des cimetières permet d’aborder des sujets très variés, tel que l’écologie, les savoir-faire, l’architecture funéraire, la symbolique » expliquent les initiateurs. Le temps d’un week-end chaque année, les communes, associations voire offices du tourisme qui le souhaitent proposent donc des animations à destination du public afin de faire découvrir les richesses méconnues qui se cachent derrière ces murs.

Cette année, le thème retenu est « mémoires de guerres aux cimetières ». Rendez-vous est donné à tous ceux qui veulent redécouvrir l’histoire locale d’une façon originale le vendredi 20 mai 18h puis samedi 21 mai à 10h et à 14h pour des visites d’une durée d’une heure environ (En cas d’intempéries, rendez-vous déplacé salle polyvalente Pergaud avec visite diaporama). L’occasion notamment d’évoquer le Monument aux Morts de 14-18 et l’histoire de Marie Labonde, infirmière envoyée au front où elle fut gravement blessée. Décédée à l’hôpital de Pontarlier en avril 1919…mais son nom ne figure sur le monument que depuis 2018 suite au travail de recherche effectué par les élèves du Collège Malraux. Des tombes de soldats seront aussi à découvrir dont celle d’un Général Napoléonien qui repose au cimetière Saint-Roch.