Haut-Doubs. Prospérité commerciale dans le Grand Pontarlier

Après deux années de crise sanitaire, quelle est la situation du commerce dans le Grand Pontarlier ? Le président de la Fédération Denis Gérôme est serein. Les principaux voyants sont au vert.

122
Denis Gérôme dresse un bilan positif et se montre confiant pour l'avenir.

Rassemblant les quatre associations de commerçants de Doubs et Houtaud, Commerce Pontarlier Centre et de la zone des Grands Planchants, la Fédération Commerce Grand Pontarlier a comme partout en France été confrontée une situation particulière lors de l’année 2021. « Pour les bars et restaurants surtout, la situation a été tendue avec les vagues successives du virus et la mise en place du Pass Sanitaire ». Pour autant, dans sa globalité, l’activité économique locale est dans une situation positive « avec une fin d’année qui s’est avérée plus que correcte ». La seule crainte aujourd’hui est l’impact que va avoir a posteriori la crise : « Il va en effet falloir rembourser les aides de l’Etat et d’autre part, le commerce des derniers mois s’est fait à grands coups de remises donc avec moins de marges et moins de résultats » explique Denis Gérôme qui s’interroge également sur les conséquences de la guerre en Ukraine.

Place aux chèques cadeaux dématérialisés

« Les touristes sont revenus, même un peu plus nombreux qu’auparavant cet hiver » se réjouit le président qui détaille les autres bonnes nouvelles du moment à savoir « le franc suisse et l’euro à quasi-parité ce qui augmente le pouvoir d’achat des frontaliers comme de la clientèle suisse, Suisse justement qui est au top économiquement, le chômage ici est donc au plus bas… ce qui d’ailleurs nous pose souci pour trouver de la main d’œuvre ». Preuve supplémentaire de cette vitalité, l’engouement constaté quant à l’attractivité du secteur avec des nouvelles enseignes qui s’installent et des demandes d’implantations toujours plus fortes. « Même un commerce qui ferme est repris rapidement ».

Les chèques cadeaux de la Fédération sont un bon indicateur qui confirme un peu plus encore les constats précédents. « En 2021, ils ont représenté 1,3 million de chiffre d’affaires ce qui sur les deux dernières années représente +30%. C’est vraiment un outil de fidélisation très efficace qui fait venir et revenir les consommateurs » souligne-t-il, ajoutant qu’avec ces chèques, 1€ se transforme en 4€ de chiffre d’affaires général pour le commerçant.

L’avenir semble donc radieux pour les 447 adhérents dont le nombre ne cesse d’ailleurs d’augmenter. La dématérialisation des chèques cadeaux cette année va encore conforter la situation. « Sur les 300 commerçants qui les acceptent, un tiers est déjà opérationnel et tous le seront d’ici fin juin ce qui leur permettra d’être remboursés au moment même de l’encaissement donc sans attendre comme auparavant ».