Haut-Doubs. Rugby : une claque pour conclure une saison usante pour le CA Pontarlier

Le calendrier du CAP rugby s'est terminé sur une claque reçue à Saint-Priest (défaite 75-10). Après un beau début de saison, les pontissaliens finissent la saison épuisés. Il ont désormais 4 semaines de repos. Le coach Antoine Relave, lui, s'active déjà pour répondre aux ambitions du CAP dès la saison prochaine. Avec l'arrivée d'une première recrue.

2038
Antoine Relave tire un bilan mitigé de sa première saison sur le banc pontissalien

Difficile à chaud d’effacer une telle déroute de la tête pour tirer un bilan global de la saison. Pourtant au CA Pontarlier Rugby, tout n’est pas à jeter, loin de là. Il y a d’abord eu de l’espoir à la mi-saison après une série de bons résultats qui ont permis de maintenir l’équipe fanion dans le top 6, synonyme de play-offs en fin de saison.

 « On prend trop d’essais »

La fatigue d’un effectif encore trop juste et les difficultés défensives récurrentes auront eu raison du CAP au bout du compte. Une 8e place sur 12 paradoxalement encourageante : avec 53 points, les pontissaliens terminent à 11 unités de Saint-Claude, 6e et dernier qualifié pour les play-offs, quand derrière eux le 9e (Chalon) ne compte que 37 points. « La perte de Teddy Parisot au centre a fait beaucoup de mal. C’était l’un de nos joueurs majeurs et un leader du groupe, mais il a dû arrêter en décembre pour des raisons de santé. On a un groupe jeune qui attaque plutôt bien avec une belle créativité. Derrière, on prend trop d’essais, c’est le gros point à travailler et sur lequel il faudra amener de la profondeur de banc pour maintenir notre bon début de saison sur une année complète », analyse Antoine Relave, l’entraîneur.

Une claque 75-10

Pour la dernière de la saison, le CAP était en déplacement à Saint-Priest, 2e et déjà qualifié, avec l’objectif de bien finir. Les pontissaliens avaient aussi en tête la belle prestation réalisée à l’aller, face à un cador de la poule (une victoire 30 – 15, lors de la 11e journée). Rien ne s’est passé comme espéré.

« On a eu beaucoup de blessures à l’issue de la première période avec un coaching qui est arrivé très tôt. Plusieurs joueurs ont aussi été doublés, car notre équipe B jouait encore une qualification. On arrive en fin de championnat les joueurs étaient rincés physiquement après un bloc de quatre matchs au cours duquel il y a eu peu de rotation sur certains postes. Ces éléments expliquent en partie le calvaire qu’on a vécu pendant les 30 dernières minutes. Les joueurs n’y arrivaient plus alors qu’en face, ils avaient aussi eu une semaine de repos avant de nous affronter. », résume l’entraîneur. La saison est officiellement terminée et l’équipe coupe pour 4 semaines avant de reprendre le chemin de l’entraînement le 22 mai.

François Humblot nommé coach adjoint

Le CAP est reparti de Saint-Priest avec une valise (défaite 75-10) et touche du doigt les limites de son collectif pour rivaliser face aux gros de la poule. « Il faut que l’on arrive à ce niveau-là dès la saison prochaine », poursuit le coach qui avait rejoint le CAP pour deux années à l’été 2022. Une phrase qui annonce aussi des mouvements au sein de l’effectif. Si le club travaille sur quelques pistes, Antoine Relave espère aussi conserver un maximum de jeunes.

La première recrue rejoint le staff :  François Humblot, ancien entraîneur qui avait notamment fait monter l’équipe de Lons-le-Saunier en Fédérale 2 après une très belle saison 2021-2022, accompagnera Antoine Relave à la tête de l’équipe fanion.

M.S